in

Coronavirus, près de 30 000 cas, mise au point d’un traitement démenti par l’OMS, le point sur l’épidémie

Crédits : geralt / Pixabay

L’épidémie de coronavirus 2019-nCoV s’approche des 30 000 cas confirmés et fait état de plus de 550 morts. Des chercheurs chinois affirment avoir mis au point un traitement efficace contre le virus. Toutefois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a démenti l’existence d’un tel traitement.

Dernier bilan de l’épidémie

En Chine, le nombre de nouveaux décès sur une journée a encore battu un record (73). Désormais, le nombre de morts est de 565, dont un à Hong Kong et un aux Philippines. Quant au nombre de cas confirmés, celui-ci est pour l’instant de 28 261, selon le quotidien hongkongais South China Morning Post ce 6 février 2020. Citons également le nombre d’infectés ayant finalement échappé à la maladie : 911. Les autres pays comptant le plus de cas confirmés sont le Japon (33 cas), Singapour (28), la Thaïlande (25) et la Corée du sud (19).

Alors que des dizaines de millions de chinois sont actuellement confinés, la colère est montée d’un cran au sein de la population. Le président Xi Jinping a toutefois annoncé que les responsables politiques à l’échelle locale – vers qui est dirigée cette colère – seront sévèrement punis s’ils ne suivaient pas les directives du gouvernement visant à stopper l’épidémie.

xi jinping chine président
Le président chinois Xi Jinping s’est montré ferme envers les acteurs politiques à l’échelon local.
Crédits : Пресс-служба Президента Российской Федерации / Wikipédia

Démenti de l’OMS à propos d’un traitement

Dans un article publié le 4 février, la chaîne de télévision chinoise CGTN a affirmé que des chercheurs de l’université du Zhejiang ont mis au point un traitement contre le coronavirus 2019n-CoV. Il est question d’essais préliminaires menés in vitro en laboratoire. Or, ces mêmes essais auraient montré que ce traitement – associant deux molécules – pouvait bloquer le coronavirus.

Interrogé par le média britannique Sky News le 5 février, le Pr. Robin Shattock de l’Imperial College de Londres a également annoncé avoir avancé ses recherches. L’intéressé a parlé d’une “percée significative” dans la mise au point d’un traitement et s’apprête à lancer une phase d’essais sur des animaux.

Le même jour, l’OMS a tout de même tenu a remettre les choses au clair. Si des recherches sont bel et bien en cours, il n’existe encore aucun traitement efficace contre le coronavirus. Toutefois, les prochains jours pourraient être déterminants en fonction des résultats qui seront notamment obtenus par ces recherches menées en Chine et au Royaume-Uni.

Source

Articles liés :

Coronavirus : la Chine avait été alertée par ses scientifiques il y a un an !

Quand les Chinois se ruent sur un remède traditionnel pour combattre le coronavirus !

Coronavirus : les personnes guéries ne sont pas immunisées annonce une experte chinoise