in

Coronavirus : pourquoi ces personnes paniquent à l’idée d’une pénurie de papier toilette

Crédits : Pikrepo

Si l’actuelle épidémie de coronavirus a causé une pénurie de masques de protection, un autre produit pourrait être touché : le papier toilette. Le fait est que la crainte d’une pénurie de papier toilette a donné lieu à des scènes invraisemblables.

Vols et pillage de magasins

Dans de nombreux pays, les masques de protection sont devenus introuvables. La situation est similaire concernant le gel hydroalcoolique, un produit dont l’OMS a partagé une recette. Selon un article publié par la BBC le 4 mars 2020, un autre produit fait l’objet d’un vif engouement : le papier toilette.

En février, une scène surréaliste a eu lieu à Hong Kong. Des hommes armés ont attaqué un camion de livraison contenant du papier toilette. Les voleurs ont dérobé plusieurs centaines de rouleaux pour une valeur équivalente à une centaine d’euros. Si ce méfait reste un cas isolé, il faut savoir que les magasins sont parfois pillés. C’est le cas en Australie où la chaîne Woolworths a été forcée de limiter les achats par personne pour plus d’équité.

papier toilette
Crédits : jackmac34 / Pixabay

La peur de manquer

L’engouement autour du papier toilette questionne beaucoup, selon The Guardian. Le fait est que contrairement aux masques et au gel hydroalcoolique, le papier toilette n’est pas un produit permettant de se protéger du coronavirus. Il se pourrait donc qu’il s’agisse là d’une peur de se retrouver aux toilettes et de manquer de papier. Toutefois, la véritable raison n’est pas aussi simple.

Interrogée par la BBC, Nitika Garg de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) évoque le syndrome de FOMO (Fear of missing out). Autrement dit, il s’agit d’une angoisse liée à l’idée de rater ou de manquer de quelque chose. D’ailleurs, il s’agit d’un phénomène très contagieux. En effet, voir d’autres personnes acheter un produit en masse génère la peur d’en manquer. En France, l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 a localement généré ce genre de phénomène concernant les produits de première nécessité.

Or, depuis le début de l’épidémie, les images des scènes de pillage de magasins notamment à Wuhan ont fait le tour de la toile. En Australie, la rareté des rouleaux de papier toilette fait désormais les affaires de certaines personnes peu scrupuleuses. Celles-ci, n’hésitant pas à jouer sur la peur en vendant des rouleaux a prix d’or. Un phénomène similaire a également été observé sur le Web concernant les masques de protection.

Source

Articles liés :

Hong Kong : des marchands profitent de l’épidémie de coronavirus pour vendre des “masques recyclés” !

Coronavirus : la gestion de l’épidémie met en colère les chinois

Covid-19 : qu’impliquerait un passage au “stade 3” de l’épidémie en France ?