in

Coronavirus : les personnes guéries ne sont pas immunisées annonce une experte chinoise

Crédits :Dr_Microbe / iStock

S’il n’existe pas encore de vaccin contre le nouveau coronavirus, il faut savoir qu’il y a davantage de guérisons que de décès ! Néanmoins, une experte chinoise a estimé que ces personnes remises de la maladie doivent faire très attention. En effet, celles-ci pourraient tout à fait tomber malade à nouveau.

Le risque de retomber malade

Le dernier bilan de l’épidémie de coronavirus chinois est de 14 562 cas confirmés pour 305 morts. Par ailleurs, un premier décès a été confirmé dans un autre pays, à savoir aux Philippines. Si nous évoquons souvent les cas confirmés d’infection ainsi que les décès, il faut savoir que bon nombre de patients se remettent de la maladie. Selon la carte de suivi de l’épidémie élaborée par des chercheurs de l’Université Johns-Hopkins (États-Unis), 340 patients sont désormais tirés d’affaire.

En revanche, ces personnes doivent faire très attention. Selon le South China Morning Post, elles doivent rester vigilantes car le risque de retomber malade est bien réel. Rappelons qu’il n’existe encore aucun vaccin contre le coronavirus 2019-nCoV bien que les recherches se poursuivent.

virus
Selon une experte chinoise, les personnes guéries doivent tout de même rester en alerte !
Crédits : geralt / Pixabay

La vigilance est toujours de mise

Le quotidien hongkongais a relayé les propos de Zhan Qingyuan, responsable des maladies infectieuses à l’hôpital de l’amitié Chine-Japon situé à Pékin :

“Les anticorps [développés par les personnes qui ont été infectées par le virus] ne restent apparemment pas pendant très longtemps [dans le sang], les patients en rémission courent donc encore le risque de contracter la maladie. Ils doivent par conséquent continuer à prendre des mesures de protection.”

Autrement dit, les personnes guéries ne sont en aucun cas immunisées contre la maladie ! L’experte chinoise leur a donc rappelé de ne pas oublier la plus importante des précautions à prendre : éviter les rassemblements. L’intéressée a particulièrement insisté sur les séances de danse dans les parcs et autres places publiques. Il s’agit en effet d’une activité très populaire en Chine afin de faire de l’exercice. Il s’agit également d’une activité gourmande en oxygène et l’experte a évoqué le fait que le port d’un masque en dansant pouvait occasionner des difficultés respiratoires.

Source

Articles liés :

Coronavirus : une étude remet en cause la version officielle quant à l’origine de l’épidémie

Des chercheurs australiens ont répliqué le coronavirus chinois. Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ?

Quelles sont les villes hors de Chine les plus menacées par le coronavirus ?