in

Coronavirus : décès du premier lanceur d’alerte, 61 cas sur un paquebot, le point sur l’épidémie

Capture vidéo : Azur Croisière

Le dernier bilan de l’épidémie de coronavirus 2019n-CoV fait état de près de 31 000 cas pour 638 décès. Par ailleurs, le premier lanceur d’alerte Li Wenliang a été déclaré décédé. Citons également le cas d’un nouveau-né, désormais le plus jeune être humain à avoir été contaminé.

Plus de 600 décès

L’épidémie de coronavirus se poursuit et chaque jour, le bilan s’alourdit. Selon le South Morning China Post le 7 février 2020, nous en sommes à 31 401 cas confirmés pour 638 décès. Citons également le nombre de patients guéris, à savoir 1 341. La majorités des cas et des décès se trouve naturellement dans la province du Hubei et sa capitale Wuhan, foyer de l’épidémie. Cette province totalise à elle seule plus de 31 161 cas pour 636 décès.

61 cas sur un paquebot

Ailleurs dans le monde, comment ne pas citer le Japon enregistrant désormais 86 cas de coronavirus 2019n-CoV, dont 61 sur le paquebot Diamond Princess. Les 3 700 passagers et membres d’équipage restent placés en quarantaine, alors que les autorités souhaitent tester davantage de passagers.

Le trio de tête des pays infectés hors Chine est complété par Singapour et la Thaïlande avec respectivement 30 et 25 cas. La situation n’a pas évolué concernant le nombre de décès dans les autres pays, avec deux décès (Hong Kong et Philippines).

coronavirus chinois
Crédits : Pixabay

Le premier lanceur d’alerte décédé

Comme l’explique Libération, le Dr. Li Wenliang a succombé au coronavirus. Il faut savoir que cet homme était le premier à avoir alerté sur la maladie. Au début de l’épidémie, le défunt avait posté un article sur Weibo, expliquant avoir reçu des pressions de la police. Sa “faute” ? Avoir prévenu certains collègues de patients atteints par une infection pulmonaire similaire à celle causée par le coronavirus SRAS.

Cet ophtalmologue de l’hôpital central de Wuhan a donc été contraint par les autorités locales de faire profil bas. Dans le cas contraire, ce dernier s’exposait à des poursuites en justice pour diffusion de fausses rumeurs. Alors qu’une partie de la population chinoise est en colère en raison de la gestion de l’épidémie, le décès de Li Wenliang a suscité l’émoi, notamment sur les réseaux sociaux où il est considéré comme un héros.

Un nouveau-né infecté

Selon la BBC, un nouveau-né de Wuhan est désormais le plus jeune humain a avoir été diagnostiqué positif au coronavirus. Cette annonce faite par les médecins est survenue à peine 30 heures après la naissance de l’enfant ! La grande question à laquelle les médecins tentent de répondre est la suivante : comment le bébé a-t-il pu être infecté ? Plusieurs théories ont été formulées. Il se pourrait que l’infection ait été contractée dans l’utérus. Toutefois, il est tout à fait possible qu’il s’agisse d’une contamination post-natale, par contact étroit avec la mère.

Rappelons que seule une poignée d’enfants ont été contaminés depuis le début de l’épidémie de coronavirus 2019n-CoV. Ceci fut également le cas lors des épidémies de SRAS (2003) et de MERS (2012). Rappelons que dans le cadre de l’épidémie actuelle, l’âge moyen des patients se situe entre 49 et 56 ans.

Source

Articles liés :

Coronavirus : la Chine avait été alertée par ses scientifiques il y a un an !

Pourquoi devrions-nous arrêter de comparer la grippe et le coronavirus ?

Quand les Chinois se ruent sur un remède traditionnel pour combattre le coronavirus !