in

Coronavirus chinois : en réalité, plus de 40 000 personnes dans le monde pourraient actuellement être infectées

Crédits : Peggy_Marco/Pixabay

Une équipe de chercheurs de l’Université de Hong Kong suggère que le nombre de cas de personnes infectées par le nouveau virus chinois pourrait être largement sous-estimé.

Ce lundi le nombre de victimes de l’épidémie du nouveau coronavirus en Chine a bondi à 81 morts, ont annoncé les autorités chinoises, ajoutant que 2 816 personnes contaminées avaient été enregistrées dans le pays. Le précédent bilan, communiqué deux jours auparavant, faisait état de 56 morts et d’environ 2 000 cas de contaminations.

Au regard de ces derniers chiffres, il semblerait que le virus se propage très rapidement. Ma Xiaowei, patron de la Commission nationale de la Santé (CNS) en Chine, a de son côté indiqué ce dimanche que le nouveau virus avait une période d’incubation pouvant aller jusqu’à deux semaines et que la contagion était possible durant la période d’incubation. Autrement dit, il serait possible de transmettre le virus avant même que les premiers symptômes n’apparaissent.

Sur la base de ce constat, le chercheur Gabriel Leung et son équipe, de l’Université de Hong Kong, ont récemment estimé que le virus pourrait en réalité avoir infecté beaucoup plus de personnes que prévu.

Plus de 40 000 personnes infectées ?

En s’appuyant sur des modèles mathématiques, ils estiment que le nombre de cas confirmés présentant des symptômes devait être de l’ordre de 25 000 ce samedi 25 janvier. Et si l’on inclue les personnes qui en sont encore en pleine période d’incubation, le bilan pourrait davantage approcher les 44 000 personnes touchées à la date de samedi.

Par ailleurs, si l’épicentre de la maladie reste effectivement confiné à la région de Wuhan, des centaines de cas ont également été enregistrés dans d’autres grandes villes du pays, comme Pékin, Shanghai ou Shenzhen. Et comme le souligne Gabriel Leung, “ces villes sont de véritables carrefours régionaux et internationaux pour le transport. Il est donc très probable que le virus se propage davantage à partir de ces nouveaux foyers“.

Pour le chercheur, le nombre d’infections pourrait continuer à doubler tous les six jours, pour finalement atteindre un pic en avril/mai. “Nous devons nous préparer au fait que cette épidémie particulière devienne une épidémie mondiale, a t-il rappelé lors d’une conférence de presse. Des mesures importantes et draconiennes pour limiter les mouvements de population doivent être prises, le plus tôt possible”.

Des scientifiques de l’Imperial College de Londres estiment par ailleurs, sur la base de modélisations mathématiques, que chaque personne contaminée infecte à son tour 2 à 3 personnes.

aéroport

Crédits : JESHOOTS/pixabay

Les mesures de restriction se multiplient

Des mesures de ce type ont effectivement déjà été prises. On rappelle en effet que plus de 56 millions de personnes restent confinées dans le centre du pays pour éviter la propagation du Virus. La Corée du Nord et la Mongolie ont d’ores et déjà fermé leur frontière commune avec la Chine. Hong Kong a déclaré ce samedi l’état d’urgence sur son territoire, annonçant la fermeture des écoles pendant trois semaines, ou encore l’annulation des festivités prévues pendant les vacances du Nouvel An.

De son côté la France, comme les Etats-Unis, prépare l’évacuation de ses ressortissants de la zone en quarantaine. “En lien avec les ministères de l’Intérieur, de la Santé et des Armées, nous sommes en train de mettre en œuvre une opération de retour par voie aérienne au profit de nos ressortissants“, vient de communiquer le ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian, précisant que cette évacuation aurait lieu “a priori au milieu de la semaine“.

Reste à savoir si toutes ces restrictions seront suffisantes pour endiguer la propagation du virus.

Source

Articles liés :

Ces téléphones sont vendus aux particuliers avec deux virus

Voici Borna, le mystérieux virus actif en Allemagne depuis 20 ans

Arctique : la fonte des glaces responsable de la diffusion de virus ?