in

Coronavirus : 259 morts et 11 943 infectés, le point sur l’épidémie

Le dernier bilan concernant l’épidémie de coronavirus fait état de près de 12 000 cas dans le monde pour plus de 250 décès en Chine. Au même moment, les 200 premiers français de Wuhan sont revenus au pays et un 6e cas est apparu sur le territoire. Un point également sur la pénurie de masques de protection en Chine, donnant lieu à des situations à peine croyables.

Un bilan qui s’alourdit

En ce 1er février 2020, le quotidien hongkongais South Morning China Post n’annonce pas de bonnes nouvelles. En effet, la province du Hubei (Wuhan) a encore battu un record sur une journée avec 45 nouveaux décès et 1 347 nouveaux cas confirmés. Rappelons que le coronavirus 2019-nCoV touche désormais l’intégralité des 31 provinces chinoises.

Ailleurs dans le monde, de nouveaux pays ont fait leur apparition de la liste de ceux ayant confirmé des cas de coronavirus chinois. Citons la Russie (2 cas), le Royaume-Uni (2) ou encore l’Espagne (1). Évoquons également une augmentation des cas confirmés dans des pays tels que le Japon et Singapour avec 16 cas chacun. Tout pays confondus, le nombre total de cas est de 11 943 pour 259 décès.

coronavirus chinois
Crédits : Pixabay

Premiers français rapatriés et 6e cas confirmé

Comme l’explique Le Monde, les premiers français de Wuhan sont arrivés dans la nuit du 30 au 31 janvier à Marseille. Ces 200 citoyens ont été placés en isolement et y resteront 14 jours, comme cela était prévu par les autorités. Dans l’avion, deux personnes ont présenté des symptômes du coronavirus. Toutefois, les tests se sont finalement révélés négatifs.

Les autorités françaises ont confirmé un 6e cas de coronavirus chinois dans notre pays. Il s’agit par ailleurs du premier cas de contamination sur le sol français. L’individu est un médecin libéral infecté par une personne depuis repartie en Chine, et où cette dernière a déclaré la maladie. Le médecin est actuellement placé en isolement dans un hôpital parisien.

La pénurie de masques de protection

Dans les pays les plus touchés, les recommandations au niveau des précautions à prendre sont d’éviter un maximum les bains de foule, porter un masque et régulièrement se laver ou se désinfecter les mains. Toutefois, la pénurie de masques en Chine est criante et a donné lieu à des situations à peine croyable. Face à l’impossibilité de se munir de masques, certaines personnes fabriquent eux-mêmes des protections artisanales à partir d’objets du quotidien (voir vidéo en fin d’article).

Il y a peu, nous évoquions une situation tout à fait scandaleuse à Hong Kong. Dans l’ancienne colonie britannique, des marchands peu scrupuleux profitent de la pénurie pour vendre des masques de mauvaise qualité sous une fausse marque ou encore des « masques recyclés » (usagés puis remis en vente). Récemment, la douane hongkongaise a contrôlé pas moins de 180 points de vente.

Source

Articles liés :

Quelles sont les villes hors de Chine les plus menacées par le coronavirus ?

La 5G utilisée par les hôpitaux chinois dans la lutte contre le coronavirus !

Que signifie l’acronyme “2019-nCoV” du coronavirus chinois ?