in

Les cookies parfaits selon la science

Crédits : Unsplash / Pixabay

Des cookies moelleux et tendres ou des cookies croustillants? Peu importe votre préférence puisque Kendra Nyberg vous propose différentes recettes de cookie. La particularité : celles-ci ont été expérimentées en laboratoire.

Diplômée en bio-ingénierie, Nyberg présente ses cookies lors d’un rassemblement d’étudiants américains. Elle démarre ses expériences à partir de la recette « Cookies aux pépites de chocolat Nestlé Toll House ». « Je ne connaissais pas le rôle de chaque ingrédient dans la texture et la forme des cookies », explique Nyberg, elle a donc décidé d’en savoir plus.

Il faut d’abord s’assurer d’avoir les bons ingrédients et de bonne qualité : du beurre, de la vanille (extrait pur) et du chocolat.

Pour des cookies moelleux, mieux vaut ne pas trop mettre de farine et de blanc d’œuf, ce qui assècherait le cookie. Une pâte humide favorise le développement du gluten et s’étale davantage pendant la cuisson, ce qui permet d’avoir un cookie plus fin. Et surtout, ne lésinez pas sur la dose de beurre fondu !

Pour les cookies épais et croustillants : stop à l’humidité ! On remplace le beurre fondu par du beurre froid, on met un peu plus de farine.

En ce qui concerne l’apparence des cookies, la caramélisation se produit entre 176 °C et 200 °C. Cela va donner une jolie coloration brune. Ajouter du sucre brun permet de donner une saveur caramélisée.

Et enfin, il faut laisser la pâte au frais pendant 24 h avant la cuisson. L’attente est longue, mais le résultat en vaut la chandelle !

Par Marie SOUQUE

Les recettes en anglais sont ici et

– Crédits photo : Kimberly Vardeman