in

Controversé pour ses connotations nazies, l’objet le plus lointain exploré par l’Homme a été renommé

Montage Sciencepost

Tout récemment, l’Agence spatiale américaine a renommé la planète Ultima Thule. Découverte il y a quelques années, celle-ci avait suscité la controverse. En effet, son nom a été associé au vocabulaire nazi !

Des connotations nazies

La planète Ultima Thule (2014 MU69) a été découverte en 2014 par la caméra à large champ du télescope spatial Hubble. Située la ceinture de Kuiper, il s’agit d’une planète mineure binaire à contact mesurant 33,5 km de long sur 19,5 de large. Survolée par la sonde New Horizons le 1er janvier 2019, Ultima Thule est devenue l’objet le plus lointain jamais exploré par l’Homme. Rappelons en effet que celle-ci se trouve à 43,4 unités astronomiques (UA) du Soleil, soit environ 4,8 milliards de km !

Comme l’explique ScienceAlert dans un article publié le 13 novembre 2019, Ultima Thule a été rebaptisée par la NASA. Depuis sa découverte, son nom suscitait la controverse. Le terme Ultima Thule était en effet utilisé par les nazis pour désigner l’endroit d’où provient la “race aryenne”. Ce nom fait également référence à l’Ordre de Thulé, une société secrète allemande à l’origine de mythes racistes et occultistes ayant inspiré l’idéologie nazie. En outre, ce terme reste populaire auprès des néonazis et adeptes du genre. Par exemple, Ultima Thule est aussi le nom d’un groupe de punk rock suédois prônant le pouvoir blanc.

L’Ordre de Thule, une société secrète ayant inspiré l’idéologie nazie – Crédits : Wikipédia

Dans le respect des règles

Habituellement, les astronomes savent que les règles sont claires en matière de nommage des corps célestes. En effet, il est interdit d’utiliser un nom à connotation politique, militaire ou religieuse. Toutefois, les noms d’hommes politiques antérieurs au XIXe siècle peuvent faire exception.

Afin de mettre fin à la controverse, l’équipe en charge de New Horizons a choisi de renommer la planète. Arrokoth, son nouveau nom, est un terme amérindien signifiant “ciel”. Selon la NASA, il s’agissait également d’intégrer la culture des peuples autochtones vivant dans la région où la planète a été découverte par Hubble. Face à cette proposition, les aînés de la tribu Powhatan ont été consultés et ont répondu favorablement.

Ultima Thule Arrokoth
Crédits : Wikipédia

Citons qu’à cette occasion, la NASA n’a pas mentionné la controverse. L’agence a soutenu que Ultima Thule n’était qu’un surnom et que sa vraie appellation avait toujours été 2014 MU69. Toutefois, l’astrophysicien Simon Porter qui faisait partie de l’équipe ayant découvert l’objet a déclaré que les vérifications d’usage n’avaient pas été faites à l’époque.

Articles liés :

Ultima Thule : “nous n’avons jamais rien vu de pareil en orbite autour du Soleil”

La meilleure photo de l’objet le plus éloigné jamais visité par l’Homme

L’objet céleste le plus lointain jamais exploré pourrait avoir une lune