in

Contraception : Des chercheurs ont mis au point un spray qui paralyse les spermatozoïdes

Credits: Flickr

Nous n’y pensons pas tellement, mais pourquoi seulement les femmes devraient adopter de multiples solutions contraceptives, alors que les hommes n’utilisent que les préservatifs ? La recherche évolue dans ce sens, mais autant dire que cela n’avance pas vraiment à vive allure. Les chercheurs évoquent une pilule ou un spray contraceptif qui incarnerait la solution de demain.

La contraception est depuis très longtemps une affaire de femmes et les solutions sont nombreuses : implants, diaphragmes, patchs, stérilets et bien sûr, les pilules contraceptives (incluant celle du lendemain). Côté masculin, mis à part le bon vieux préservatif, c’est le néant. Le choix est d’ailleurs vite fait : soit le latex, soit la stérilisation (vasectomie), un peu radical quand même ! Et même en ce qui concerne le préservatif, seulement 13% des hommes l’utiliserait, selon un sondage de l’Institut national de l’étude démographique.

Les hommes se sentent souvent peu concernés par les risques de grossesse non voulue, c’est peut être pour cette raison que les recherches en terme de contraception masculine sont arrivées très tardivement. Ceci devrait pourtant être de l’histoire ancienne, selon un groupe de recherche en pharmacologie moléculaire de l’université de Wolverhampton (Royaume-Uni).

Bobjgalindo
Credit: Wikimedia Commons

Selon le professeur John Howl, l’équipe travaille sur une pilule ou un spray nasal destiné à la gente masculine qui sera capable de freiner l’avancée des spermatozoïdes, ce qui éviterait donc les grossesses non désirées. Le spécialiste décrit les effets de cette invention : « quand nous prenons un sperme en bonne santé et que l’on ajoute notre composant, en quelques minutes, le sperme ne peut plus bouger », des propos recueillis par le Daily Mail.

Si un rapport détaillant les résultats de ces recherches devrait paraitre prochainement, nous n’avons pour l’heure aucune précision supplémentaire. De plus, nous ignorons également si le projet aboutira vraiment, bien que la date de 2021 est évoquée. Le rapport est donc très attendu par la communauté scientifique et les médias.

Sources : KonbiniPourquoi Docteur