in

Confinement total : les français seront-ils assez disciplinés ?

woman wearing mask as a protection from viruses

Emmanuel Macron va s’exprimer ce soir à 20 heures à la télévision, annonçant possiblement la mise en confinement total de la France dans les prochaines heures. Une situation compliquée, pour un peuple aussi difficile.

Ce dimanche soir le bilan du nouveau coronavirus s’est considérablement alourdit en France, avec officiellement 5 423 cas recensés (soit plus de 900 supplémentaires en vingt-quatre heures), et 127 morts liés à la maladie. Un bilan qui paraît sous-estimé dans la mesure où, dans notre pays, n’est pas testé qui veut.

L’un des moyens les plus efficaces pour endiguer la propagation du virus est de limiter les interactions sociales au maximum. Dans cet esprit, tous les “commerces non essentiels” ont été priés de fermer boutique samedi soir à minuit, en attendant des jours meilleurs. Parallèlement, il a été demandé aux français de “faire le dos rond” en restant à la maison. Mais les français sont compliqués.

Les gens ne réalisent pas du tout”

Ce dimanche en effet, des milliers de Parisiens se sont entassés sur les pelouses, profitant du beau temps, tandis qu’à Marseille des policiers ont dû intervenir pour fermer des bars, certains propriétaires ne respectant pas les consignes. Pendant ce temps à Bordeaux, de nombreux habitants sont venus faire leur marché comme si de rien n’était, collés les contre les autres.

Les gens ne réalisent pas du tout. Il y a 20 centimètres entre deux personnes, on a l’impression que c’est une histoire qui n’existe pas, témoigne un médecin exaspéré sur Franceinfo. La vague arrive, cela va secouer sérieusement“.

Et il n’est pas le seul à s’inquiéter. Le Pr Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital parisien Georges-Pompidou, a déclaré ce lundi que l’épidémie de coronavirus provoquait “un afflux de patients” dans les hôpitaux, où certains services de réanimation “sont déjà débordés“. Dans le Haut-Rhin, “les capacités de réanimation sont dépassées” à Mulhouse, tandis que l’hôpital de Colmar souffre de “pénuries de matériels“.

Enfin en région parisienne, “on a assisté à un doublement du nombre de patients hospitalisés en réanimation (…) en trois jours“, a-t-il ajouté. Selon lui, “il n’y a pas dix solutions, il n’y en a qu’une (…) il faut confiner la population“.

L’exécutif est bien évidemment conscient de cette inquiétude témoignée par les professionnels de santé.

Selon Le Monde, une réunion téléphonique aurait en effet eu lieu ce dimanche après-midi entre les directeurs de cabinet du gouvernement pour étudier la question du “confinement total”. Emmanuel Macron réunira également ce midi un déjeuner “en format Conseil de défense”, indique l’Elysée, et une annonce du Président sera faite ce soir à la télévision. Cette mise en quarantaine pourrait donc avoir lieu dans les prochaines heures.

covid-19
Crédits : Sumisu/Pixabay

L’exemple italien

Mais alors, à quoi pourrait ressemble le quotidien des français en cas de confinement total ? Pour le savoir, penchons-nous sur le modèle de l’Italie.

Le pays européen le plus durement touché par le Covid-19 est effectivement en quarantaine totale depuis le 9 mars, et ce jusqu’au 3 avril. Le décret “Lo resto a casa” (“je reste à la maison”) restreint désormais tous les déplacements. La situation se résume ainsi : les habitants de l’ensemble du territoire sont autorisés à sortir uniquement pour des “impératifs professionnels dûment vérifiés” et “des situations d’urgence, pour des raisons de santé“.

Un formulaire, disponible sur le site du gouvernement, doit également être rempli avant de sortir. Dans le cas contraire, les contrevenants s’exposent à une amende de 206 euros et à une peine de 3 mois d’emprisonnement.

Il faut une raison précise et valable pour sortir : acheter à manger, aller à la pharmacie ou aller travailler, explique Anna, une jeune française installée à Milan, contactée par RTL. Il y a des policiers qui patrouillent en voiture et à pied, ils demandent aux gens ce qu’ils font dehors. Si tu n’as rien pour te justifier, ils te donnent une amende“.

La jeune femme précise également que les entrées dans les supermarchés se font au compte goutte. Tout le monde fait ainsi la queue devant les portes, et une certaine distance de sécurité entre chaque individu doit être respectée.

En cas de confinement total, la situation pourrait être relativement similaire côté français d’ici quelques heures ou quelques jours, selon l’évolution de la situation. Si les italiens semblent a priori disciplinés, respectant désormais à la lettre les consignes de leur gouvernement, on ne sait pas comment pourrait véritablement réagir le peuple français à un tel décret. Encore une fois, les français sont compliqués.

Source

Articles liés :

Une étude annonce que le coronavirus peut “voyager” plus loin prévu… avant d’être dépubliée

Covid-19 : record de décès en France, en Italie et en Espagne, lourdes accusations contre D. Trump, le point sur la pandémie

Comment le Covid-19 attaque notre organisme ?