in

Confinement : les Français ont pris du poids et ont moins fait l’amour !

Crédits iStock

Alors que le confinement lié à l’épidémie de Covid-19 touche à sa fin, une étude révèle qu’une bonne partie des Français a pris du poids. Par ailleurs, il semble que le confinement ait également impacté la vie sexuelle des citoyens. En effet, une baisse de la fréquence des rapports a été observée.

Confinement et prise de poids

Vous le savez peut-être déjà mais le confinement vous a peut-être fait grossir ! Selon une étude  publiée par l’Ifop (PDF en français) pour Darwin Nutrition le 7 mai 2020, 57% des Français ont pris du poids. La raison ? Un manque évident d’activité physique et une récurrence du grignotage. L’étude estime qu’en moyenne, les personnes concernées ont pris en moyenne 2,5 kg !

Plus précisément, il faut savoir que 3 045 personnes représentatives de la population française ont répondu à un questionnaire auto-administré en ligne entre le 24 et le 27 avril 2020. Or, 56% des hommes et 58% des femmes ont déclaré avoir pris du poids, 2,7 kg en moyenne pour les hommes et 2,3 kg pour les femmes depuis le 17 mars, début du confinement. L’étude affiche quelques résultats étonnants, puisque 33 % des sondés estiment faire plus attention qu’avant en ce qui concerne leur équilibre alimentaire. Néanmoins, il faut tout de même souligner que 29 % des sondés disent avoir perdu du poids.

sondage poids confinement
Crédits : Ifop / Darwin Nutrition

Un impact sur la vie sexuelle

Il semble que durant le confinement, le manque d’activité se soit également traduit dans la chambre à coucher. En tout cas, c’est ce qu’affirme une autre étude de l’Ifop publiée le 5 mai 2020 pour le compte de Charles.co, un site web de consultation de médecins sexologues en ligne. Si pour certaines personnes, le confinement a été synonyme d’explosion de la libido, la tendance générale est plutôt contraire.

Là encore, 3 045 personnes représentatives de la population française ont répondu au questionnaire. Selon les résultats, 44 % des sondés ont indiqué n’avoir eu aucun rapport durant le confinement contre 26 % en temps normal. Ces chiffres sont a nuancer : 87% des célibataires ont déclaré n’avoir eu aucun rapport contre 21 % pour les personnes en couple. Par ailleurs, les  pratiques masturbatoires sont restées présentes mais surtout en ce qui concerne les hommes.

Ce manque d’activité sexuelle et cette prise de poids significative est à mettre en lien avec certaines pratiques ayant explosé durant le confinement. Dans la catégorie “activités à la maison”, nous retrouvons le visionnage de films et de séries mais également les jeux vidéo. Selon une étude portant sur la semaine du 23 au 29 mars 2020, le temps passé sur les jeux vidéo a augmenté de 38 % en France. Enfin, il apparaît certain que le déconfinement qui débutera ce lundi 11 mai 2020 pourrait être une source de soulagement pour de nombreuses personnes !