in

Conduite autonome : Nvidia recadre subtilement Tesla au sujet de sa technologie autonome !

Crédits : Nvidia

L’information n’est pas nouvelle : Tesla a créé sa propre puce afin de doter ses véhicules de la conduite autonome. Cependant, la société Nvidia, experte dans le domaine, est plutôt sceptique à ce sujet. Que pense réellement Nvidia du système développé par Tesla ?

Tesla fait la une

En 2017, Elon Musk avait déclaré vouloir mettre au point la meilleure puce au monde afin d’en équiper ses automobiles autonomes. Il y a quelques semaines, le patron de Tesla avait indiqué que l’autonomie complète de ses véhicules allait probablement arriver dès cette année. Il y a quelques jours, Elon Musk expliquait sa technologie autonome aux investisseurs, lors du dernier Tesla Autonomy Day. L’intéressé a surtout fait sensation en promettant un million de taxis autonomes sur les routes dès la fin de l’année 2020.

Le fait est que Tesla boude complètement la technologie Light Detection and Ranging (LIDAR), pourtant appréciée par de nombreux constructeurs. Selon la firme, le LIDAR serait une technologie trop onéreuse et inutile. Et pourtant, Nvidia, qui fait reposer son système sur ce type de radar, a récemment attaqué Tesla – ou plutôt riposté – de manière très subtile. Il serait légitime de penser que la perte d’un client tel que Tesla pourrait froisser Nvidia, mais le leader mondial des chipset aurait simplement décidé de ne pas se laisser marcher sur les pieds en termes de communication.

La puce Xavier de Nvidia
Crédits : Wiki chip

Nvidia montre les dents

Le fait est que Tesla a “osé” comparer sa solution avec celle de Nvidia, ce qui a fait réagir le fabricant dans un article publié sur son blog officiel le 23 avril 2019. Dans son document, Nvidia explique que le système CPU-GPU de Tesla est capable d’opérer 144 trillions d’opérations à la seconde. Or, Tesla avait fait la comparaison avec la puce Xavier de Nvidia, capable d’opérer 30 trillions d’opérations à la seconde. Le fabricant reproche cependant à Tesla d’avoir oublié de façon volontaire un détail d’une importance cruciale.

En 2017 déjà, Nvidia avait proposé un ordinateur de bord pour les véhicules autonomes de niveau 5 : le PX Pegasus. Or, celui-ci repose à la fois sur Xavier et un GPU, le tout doublé ! Ainsi, le dispositif permet d’effectuer au total 320 trillions d’opérations à la seconde, ce qui représente plus du double du système de Tesla ! Par ailleurs, il incombe de souligner le fait qu’il s’agit ici de la technologie actuelle, et que Nvidia serait déjà en train de préparer la génération suivante !

Source

Articles liés :

Drive AutoPilot : un étonnant système de conduite semi-autonome

Bienvenue à K-City, la ville entièrement pensée pour tester les voitures autonomes !

Les voitures Tesla vont bientôt pouvoir “surveiller” leur environnement