in ,

Comment communiquer avec une civilisation extraterrestre strictement différente de nous ?

Crédits : Capture vidéo / Youtube / Paramount Pictures

Arrival est un film américain sorti en salles en novembre 2016. Récemment récompensé par un Oscar, ce long-métrage est doté d’un scénario surprenant. En effet, le personnage principal est une linguiste qui tente de communiquer avec une civilisation extraterrestre totalement différente de l’espèce humaine.

Le scénario d’Arrival (ou Premier Contact) a comme personnage principal une linguiste dont la mission est de communiquer avec une civilisation extraterrestre, une situation très peu commune dans le monde de la littérature ou du cinéma. La série Star Trek s’en est par exemple sortie merveilleusement durant des années par le biais de son « traducteur universel », une technologie jamais vraiment expliquée, mais faisant de l’anglais une langue intergalactique. Il s’agissait alors pour les créateurs de la série de ne pas complexifier leur récit.

Pour le film Arrival, la complexité ne semble pas être un souci, il s’agit même de son leitmotiv ! Le scénario ressemble pourtant à n’importe quel film traitant des extraterrestres, en particulier Independence Day (1997). Une douzaine de vaisseaux apparaissent subitement sur Terre à différents endroits, immobiles à quelques mètres du sol (ou de l’océan). Une linguiste est engagée par l’armée pour établir un contact avec eux et ainsi tenter de connaître leurs intentions.

La fiction Arrival est inspirée de Story of Your Life (1999), une nouvelle de Science-Fiction de Ted Chiang décrivant la méthode d’une linguiste qui s’appuie sur les travaux de Kenneth Pike, professeur de Daniel Everett, un autre linguiste. Ce dernier a pris trois décennies à partir des années 1970, pour comprendre le langage de la tribu Pirahã, 300 personnes vivant en autarcie dans la forêt amazonienne au Brésil. Les pirahãs n’auraient pas de mots pour exprimer les couleurs, le futur ou encore le passé et leur langue n’a aucun lien avec d’autres langues autochtones de la région ou même le portugais.

« Il y a toutes sortes d’interprétations culturelles des phrases les plus simples. C’est pourquoi la conversation est si difficile Vous allez toujours vous fourvoyer. L’important n’est pas ce que vous faites, mais ce que vous faites ensuite. Comment réagissez-vous à vos erreurs, vos gaffes et aux méprises ? »,
expliquait Daniel Everett pour le magazine Scientific American en septembre 2016.

Le long-métrage de Denis Villeneuve a été récompensé dimanche 26 février 2017 lors de la 89e cérémonie des Oscars en remportant l’Oscar du meilleur montage de son, une raison de plus pour aller vérifier par vous même si vous n’avez pas regardé le film lors de sa sortie l’an dernier !

Sources : Agence Science PresseICI Radio Canada