in

Comment le frère cadet d’Elon Musk veut révolutionner l’industrie alimentaire américaine

Crédits : Square Roots

Alors qu’Elon Musk veut réformer l’exploration spatiale ou encore les moyens de transports terrestres, son frère cadet, Kimbal Musk, porte un projet d’incubateur de fermes du futur. Son but ? Repartir de zéro au niveau du système alimentaire américain, et permettre à la population de manger plus sainement.

Adepte des chapeaux de cowboy, Kimbal Musk est plutôt resté dans l’ombre de son frère Elon, mais désire également faire parler de lui. Ensemble, ils ont grandi en Afrique du Sud et ont reçu une bonne éducation, notamment au niveau de l’alimentation puisque leur mère était diététicienne.

En 1995, les deux frères créent Zip2, une société proposant des services d’aide aux médias à trouver leur place sur Internet, à un moment où les journaux peinaient à se débrouiller par eux-mêmes. Ceci est le point de départ du succès du duo, et si Elon fera par la suite le choix de rester dans le domaine de la technologie, Kimbal préférera se tourner vers l’industrie de l’alimentation.

En octobre 2017, le New York Times a publié un article détaillant le projet de Kimbal Musk, à savoir Square Roots, porté par l’organisme à but non lucratif Big Green. La mission de ce dernier est d’installer des potagers dans les écoles américaines et de sensibiliser ainsi qu’éduquer les enfants à l’importance d’une alimentation naturelle et saine. Depuis 2011, 378 potagers ont vu le jour aux États-Unis sous l’impulsion de cette association, et l’objectif est d’en installer un dans chacune des 100 000 écoles de tout le pays.

Le projet Square Roots a quant à lui été lancé en 2016 et incarne un concept d’incubateur de fermes urbaines. Pour l’instant, il se cantonne à une dizaine de conteneurs maritimes installés à Brooklyn (New York) où sont produits des fruits et légumes par le biais de méthodes empruntées à l’agriculture hydroponique.

Le fait est que Kimbal Musk désire maintenant étendre son projet, et discuterait actuellement avec les autorités locales afin d’obtenir des terrains à exploiter dans des villes telles que Chicago, Boston, Memphis, Denver, Pittsburgh et Indianapolis – pour n’en citer qu’une partie.

« En 2050, il y aura 9,6 milliards de personnes sur la planète et 70 % d’entre elles vivront dans des secteurs urbains. Ce qui conduit à beaucoup d’investissement et d’intérêt dans les fermes urbaines. Notre conception des choses était de commencer à New York pour trouver des solutions… et ensuite d’être capable d’étendre ces solutions au reste du monde », avait déclaré Kimbal Musk, dans une interview donnée à USA Today en février 2018.

Évidemment, le jeune frère Musk est – comme son aîné – un businessman hors pair. Ainsi, ce n’est pas un hasard si ce dernier détient les chaînes de restaurant Next Door, The Kitchen et Hedge Row qui toutes trois jouent la carte des produits frais, naturels et produits localement.

Sources : New York TimesUSA TodayMashable