in

Comment la plus grosse grenouille du monde est-elle devenue aussi… grosse ?

Crédits : Mark-Oliver Rödel

Une étude menée au Cameroun suggère que la grenouille goliath, la plus grosse du monde, prend soin de ses petits en construisant ses propres étangs. Des efforts colossaux qui pourraient expliquer le gigantisme de cette espèce.

Avec ses 30 centimètres de long et ses plus de trois kilos sur la balance, la grenouille goliath (Conraua goliath) est aujourd’hui considérée comme la plus grosse grenouille du monde. On ne la retrouve que dans le sud-ouest du Cameroun et en Guinée équatoriale, où elle est parfois chassée pour sa viande. Malgré tout, en dépit de ses proportions inhabituelles, les chercheurs n’en savent que très peu à son sujet – sinon que l’espèce est en danger. En ce sens, Mark-Oliver Rödel et son équipe, du Musée d’histoire naturelle de Berlin en Allemagne, ont récemment entrepris de reproduire ces grenouilles en captivité. Pour ce faire, il a donc fallu étudier leurs comportements en matière de soins parentaux, jusqu’à présent restés mystérieux.

Nous savons que la plupart des grenouilles pondent leurs œufs sur ce qui se trouve à proximité : des feuilles par exemple, voire à même le sol. Mais en interrogeant des chasseurs camerounais, les chercheurs ont appris que ces grenouilles adoptaient une stratégie différente : en construisant leurs propres “nids” près des rivières. « Cela semblait très fascinant et complètement inattendu », explique Oliver Rödel. Sur les conseils des chasseurs, les chercheurs ont donc entrepris d’explorer la rivière Mpoula, dans l’ouest du Cameroun, à la recherche de sites de nidification.

Des mares d’un mètre de large

Après quelques heures de ratissage, ils ont alors découvert des bassins effectivement creusés le long rivage. Certaines de ces piscines étaient vides, mais d’autres étaient remplies de têtards. Au total, 22 nids de près d’un mètre de large ont été identifiés, dont 14 contenaient jusqu’à 3000 œufs chacun, peut-on lire dans le Journal of Natural History. En installant une caméra infrarouge à proximité de quelques nids “habités”, les chercheurs ont alors observé plusieurs grenouilles adultes se tenir près des bassins durant la nuit pour monter la garde. Et ce jusqu’à l’aube.

grenouille
Un squelette de Grenouille goliath, la plus grosse du monde, exposé au Muséum d’histoire naturelle de Genève. Crédits : Wikipédia

De gros efforts de construction

Il ressort également que si certains de ces bassins étaient naturels, d’autres avaient été délibérément construits en nettoyant les pierres du lit du ruisseau. Certaines de ces roches pesaient jusqu’à deux kilos, soit les deux tiers de leur propre poids. Les chercheurs n’ont pas observé directement les grenouilles déplacer ces grosses roches, mais plusieurs membres de la population locale ont déclaré avoir déjà observé le phénomène. Il semblerait que pour déplacer ces pierres, les plus grosses grenouilles les poussent avec leurs pattes postérieures très puissantes.

Les chercheurs notent que cet effort de construction, auquel s’ajoute la surveillance nocturne, représente un degré inhabituel de soins parentaux chez les grenouilles. La construction atypique de ces nids, selon eux, pourrait également expliquer la taille de ces grenouilles. Autrement dit, ce n’est pas parce que ces grenouilles sont grosses qu’elles construisent de tels nids, mais l’inverse. C’est parce qu’elles ont au départ décidé de construire de tels nids qu’elles sont devenues, au fil du temps, de plus en plus grosses.

Articles liés :

Les restes d’une ancienne grenouille vieille de 216 millions d’années découverts

Ils parviennent à faire repousser partiellement une patte de grenouille

Une grenouille inscrite sur un site de rencontre pour sauver son espèce