in ,

Comment la nouvelle IA de Nvidia veut rendre les hôpitaux intelligents

Crédits : Nvidia

L’hôpital de demain sera-t-il intelligent ? En tout cas, la firme Nvidia travaille sur une intelligence artificielle capable de limiter la propagation des maladies infectieuses. Alors qu’actuellement le monde combat le Covid-19, cette innovation actuellement testée dans des dizaines d’hôpitaux peut être utile de diverses façons.

Un dispositif testé dans 10 000 chambres

Connue mondialement pour ses cartes graphiques, la société américaine Nvidia développe des intelligences artificielles (IA) depuis quelques années. En 2019 par exemple, la firme dévoilait une IA capable de transformer un croquis en une photo réaliste, mais surtout le Drive AutoPilot, un étonnant système de conduite semi-autonome.

Selon un communiqué publié par Nvidia le 14 mai 2020, la société vient de mettre au point Clara Guardian, une IA d’un tout autre genre. En effet, il s’agit ici de limiter la propagation des maladies infectieuses dans les hôpitaux. Le dispositif est actuellement testé dans pas moins de 50 hôpitaux dans plusieurs pays dont la Chine, l’Italie mais également la France. Au total, l’IA est présente dans environ 10 000 chambres !

nvidia IA hopital 2
Crédits : Nvidia

Gagner du temps et limiter l’exposition du personnel

Le rôle de l’intelligence artificielle est multiple. En effet, cette dernière prend la température des patients et surveille les mesures de distanciation sociale, le tout en temps réel. Celle-ci peut analyser des vidéos et utiliser la reconnaissance vocale automatique dans le but de surveiller les signes vitaux des patients. L’IA permet ainsi d’automatiser certaines tâches habituellement assumées par le personnel humain. Autrement dit, Clara Guardian donne la possibilité aux soignants de gagner un temps précieux. Autre fait important, l’IA limite leur exposition aux maladies.

Pour Nvidia, l’IA pourrait, à terme, élargir ses capacités afin d’aider encore un peu plus les professionnels. Ainsi, il est par exemple question d’apporter de l’aide en analyse chirurgicale ou encore dans le cadre de la gestion du déroulement d’une opération. Quoi qu’il en soit, Nvidia est formelle : Clara Guardian peut garantir un environnement à l’hygiène exemplaire. Ceci apparaît indispensable dans la réduction du risque de propagation des maladies infectieuses.

Dans son communiqué, Nvidia a également présenté Clara Parabricks, un logiciel de séquençage génomique. Or, ce dernier permet d’analyser la séquence ADN du génome humain en moins de 20 minutes !

Nvidia a également indiqué avoir collaboré avec les National Institutes of Health (NIH) aux États-Unis afin de mettre au point des modèles d’IA de détection des maladies. Il s’agit ici d’aider la recherche à étudier la gravité du Covid-19 mais aussi développer de nouveaux outils afin de mieux comprendre, mesurer et détecter les infections.