Comment fonctionnent vos reins ?

reins humains
Crédits : peterschreiber.media/iStock

Comme leur nom l’indique, les organes vitaux sont essentiels à la survie. Ils comprennent le cerveau, le coeur, les poumons, le foie, le pancréas, l’intestin grêle, la moelle épinière et les reins. Intéressons-nous à ces derniers : que sont-ils et pourquoi sont-ils si importants ?

Les reins sont des organes en forme de haricot situés de chaque côté de la colonne vertébrale, dans la partie postérieure de la cavité abdominale. Ils commencent à se former dans l’utérus dès la cinquième semaine de grossesse, se développant à partir des bourgeons urétéraux qui sont de petites structures embryonnaires situées dans la région pelvienne. Ces bourgeons se développent et se ramifient pour former les canaux urétéraux, les néphrons et les glomérules, qui sont les unités fonctionnelles des reins.

Des fonctions essentielles

Dès la grossesse, les reins ont un rôle capital. Ils sont en effet responsables de la production de l’urine foetale qui est importante pour le développement du foetus.

Après la naissance, les reins continuent à se développer et à mûrir pendant les premières années de vie de l’enfant. Leurs fonctions principales sont de filtrer le sang pour éliminer les déchets, les toxines et l’excès de liquide qui sont ensuite éliminés sous forme d’urine.

En plus de ces fonctions, ils permettent également de maintenir un équilibre sain du pH sanguin en éliminant les ions d’hydrogène et en produisant du bicarbonate.

Ils produisent en outre plusieurs hormones essentielles. L’une d’elles, la rénine, régule la pression artérielle en contrôlant la quantité d’eau et de sel dans le corps. L’érythropoïétine en est une autre. Elle permet de stimuler la production de globules rouges dans la moelle osseuse. Les reins participent également à la production de la forme active de la vitamine D, qui est importante pour la santé des os. Attention cependant à ne pas trop en consommer.

reins
Les reins sont ici visibles de chaque côté de la colonne, au niveau des coudes. Crédits : geralt/Pixabay

Dysfonctions rénales

Les reins jouent donc un rôle crucial dans la santé globale du corps. Ainsi, toute dysfonction rénale peut entraîner des problèmes de santé graves, comme une insuffisance rénale aiguë. Dans ce cas de figure, les reins cessent brusquement de fonctionner souvent à cause d’une blessure, d’une infection ou d’un choc. Elle s’oppose à l’insuffisance rénale chronique qui se développe progressivement au fil du temps souvent en raison de maladies chroniques telles que le diabète ou l’hypertension artérielle.

La néphrite est une autre dysfonction. Il s’agit essentiellement d’une inflammation des reins souvent causée par une infection bactérienne ou virale. Les calculs rénaux sont un autre trouble rénal. Ces petites masses dures se forment en raison de l’accumulation de minéraux dans l’urine. Leur évacuation est extrêmement douloureuse.

Il arrive aussi parfois que vos organes ne parviennent plus à filtrer correctement les protéines du sang, ce qui entraîne une accumulation de liquide dans le corps. On parle alors de syndrome néphrotique. N’oublions pas non plus le cancer du rein qui est une tumeur maligne se développant dans les tissus rénaux.

Notez enfin que les infections urinaires, causées par des bactéries, peuvent également affecter les reins.

Pour éviter ce type de dysfonction autant que faire se peut, il est important de suivre un mode de vie sain comprenant une alimentation équilibrée, une hydratation adéquate et une activité physique régulière. Il est également vivement conseillé de ne pas fumer et de boire le moins d’alcool possible.

Si vous rencontrez des symptômes tels que des douleurs dans la région des reins, une urine foncée ou sanglante, une douleur lors de la miction ou des douleurs abdominales, il est important que vous consultiez un médecin pour un diagnostic et un traitement approprié.