in

Comment fonctionnent les boîtes noires des avions ?

Crédits : NTSB / Wikipédia

Dans toutes les catastrophes aériennes qui se produisent, c’est en étudiant la fameuse boîte noire de l’avion en question que les éléments de réponse sur les causes de l’accident apparaissent. Mais comment ça marche une boîte noire ? Sciences et Avenir nous répond en vidéographie.

Ce mardi 24 mars a été marqué par une nouvelle catastrophe aérienne, avec le crash de l’Airbus A320 de la compagnie Germanwings dans le massif des Trois Evêchés, dans les Alpes de Haute Provence. Une catastrophe qui a coûté la vie aux 150 personnes présentes à bord de l’avion. Un crash qui reste pour le moment sans explications, et ce, jusqu’à ce que la boîte noire dévoile son contenu.

Les boîtes noires sont en général de couleur rouge ou orange, afin de faciliter leur recherche en cas de destruction de l’avion, comme cet Airbus A320 qui s’est écrasé hier, et dont les débris s’étendent sur 4 hectares. Il existe deux types de boîtes noires, les enregistreurs phoniques, qui servent à enregistrer les conversations du cockpit, et les enregistreurs de paramètres, qui enregistrent elles toutes les données de vol.

Mais comment ces dispositifs électroniques fonctionnent, et pourquoi sont-ils si déterminants lors d’un accident aéronautique ? Le magazine Sciences et Avenir y répond avec cette vidéographie.

 Source : sciencesetavenir

– Illustration principale : Honeywell