in

Comment cette espèce d’ophiure peut-elle voir sans yeux ?

Crédits : BOLD Systems

L’ophiure est un type d’échinoderme proche des étoiles de mer. Généralement dépourvu d’yeux, la “vision” d’une espèce d’ophiure en particulier s’avère efficace grâce à un système de cellules sensibles réparties sur tout son corps ! Cet animal est la seconde preuve dans le règne animal qu’il est tout à fait possible de voir sans yeux.

L’ophiure après l’oursin

Les ophiures (Ophiuroidea) sont une classe d’échinodermes à part des étoiles de mer (Asteroidea). Depuis déjà plusieurs années, des chercheurs s’intéressent à ces animaux évoluant dans les récifs coralliens. De récentes recherches, parues dans la revue Current Biology le 2 janvier 2020, se sont intéressées à l’espèce Ophiocoma wendtii.

Le fait est que cette espèce d’ophiure intriguait déjà il y a trois décennies en raison de changements de couleur spontanés entre le jour et la nuit. Or, une équipe internationale vient d’identifier des centaines de cellules sensibles à la lumière situées sur tout le corps de cet animal ! Selon ces recherches, ce dernier est capable de “voir” grâce à ces fameuses cellules. Autrement dit, il s’agit d’un cas de vision extra-oculaire, le deuxième décrit dans le règne animal après le cas des oursins (Echinoidea).

ophiure
Trois décennies après avoir identifié les changements de couleur de cette ophiure, le secret de sa vision a enfin été percé !
Crédits : BOLD Systems

Des cellules pigmentées

Dans le cadre de leurs recherches, les scientifiques ont testé l’acuité visuel de spécimens d’Ophiocoma wendtii. Le fait est que la vue de l’animal est approximative. Toutefois, celle-ci est tout de même assez efficace pour détecter des zones d’ombre et de lumière. Or, ceci permettrait à l’ophiure de trouver des abris parmi les coraux dans le but d’échapper à ses prédateurs. Il y a 30 ans déjà, il avait été suggéré que les changements de couleur de l’animal représentaient la clé de sa vision.

Ainsi, le secret de la “vision” de l’ophiure se situe donc dans ses cellules pigmentées. Ces dernières lui permettent notamment de passer d’un rouge vif à un beige pâle. Quand la lumière arrive jusqu’aux cellules, elle est réfractée selon un angle bien précis et ceci permet alors la vision de l’animal. Logiquement, les espèces d’ophiures dépourvues de ces pigments sont incapables de “voir” et sont donc totalement aveugles.
Articles liés :

Ce drone marin va s’attaquer aux étoiles de mer voraces pour protéger la Grande Barrière de corail !

Des milliers d’étoiles de mer se sont échouées sur les plages britanniques

Des chercheurs veulent percer les secrets de la longévité des oursins pour nous faire vivre plus longtemps