Combien y a-t-il d’os dans le corps humain ?

os corps humain
Crédits : ledwell/istock

Le corps humain est une machine incroyable. Parmi les éléments les plus importants figure le squelette humain. Il ne vous empêche pas seulement de vous transformer en flaque de tissus mous. Nos os produisent en effet aussi des cellules essentielles, protègent notre cerveau et nos organes, et aident à maintenir un apport constant de calcium dans notre corps. Mais de quoi sont-ils faits précisément et combien y en a-t-il dans le corps humain ?

De quoi sont faits les os ?

Il existe trois types de tissu osseux : le tissu cortical (la couche externe), le tissu spongieux (la couche interne) et le tissu sous-chondral (les extrémités des os).

Le tissu cortical

Ce tissu dense, qui représente 80% de la masse osseuse, est recouvert d’une membrane fibreuse qu’on appelle périoste. C’est là que viennent s’attacher les muscles et les tendons. Il joue également un rôle essentiel dans la nutrition de l’os en fournissant des vaisseaux sanguins qui assurent son approvisionnement en sang.

Le tissu osseux spongieux

Ce tissu, beaucoup moins dense que l’os cortical, est formé de trabécules. Il s’agit de structures en forme d’aiguilles. Ensemble, elles créent un maillage. Bien que l’os spongieux ne représente qu’environ 20 % de la masse osseuse du corps, il joue un rôle important dans le fonctionnement de l’organisme. Il offre en effet une stabilité structurelle et agit comme une sorte d’amortisseur à l’intérieur de l’os, sans trop ajouter au poids total du corps. À l’intérieur des cavités de l’os spongieux se trouve également un tissu mou et gras composé d’un réseau irrégulier de vaisseaux sanguins et de cellules. C’est la moelle osseuse. Il en existe deux types.

Moelle rouge et jaune

La moelle rouge contient des cellules souches. Il s’agit de cellules non spécialisées capables de se transformer en différents types de cellules spécialisées. Elles sont responsables de la reconstitution et du remplacement des cellules endommagées ou perdues dans le corps. Il existe deux types de cellules souches présentes dans la moelle rouge.

  • Les cellules souches hématopoïétiques : ce type de cellules souches crée quotidiennement des milliards de nouvelles cellules sanguines. Parmi elles figurent les globules rouges (qui transportent l’oxygène) et les globules blancs (qui combattent les infections).
  • Les cellules souches stromales : elles fournissent des nutriments à la fois aux organes lymphoïdes secondaires et aux tissus non lymphoïdes.

La moelle jaune se retrouve quant à elle principalement dans les cavités médullaires des os longs, tels que les fémurs et les humérus. Composée principalement de cellules adipeuses, qui contiennent des lipides et des triglycérides, elle ne joue pas un rôle actif dans la formation de nouvelles cellules sanguines. Elle est plutôt liée au stockage d’énergie.

Le tissu sous-chondral

Enfin, le tissu sous-chondral est une couche de tissu présente dans les articulations du corps. Composé principalement d’os spongieux, il est caractérisé par sa structure poreuse et sa résistance à la compression. Il fournit ainsi un support structurel au cartilage articulaire et permet de répartir les forces exercées sur l’articulation lors des mouvements. Il aide également à absorber les chocs et à réduire la friction entre les surfaces articulaires.

os
Crédits : libre de droits/iStock

Combien y a-t-il d’os dans le corps humain ?

Il y a 206 os dans le squelette humain. Notez que les nourrissons naissent généralement avec environ 270 os. Certains fusionnent ensuite. Ces ossements sont divisés en deux catégories : les axiaux et les appendiculaires.

Les os axiaux comprennent :

Les 22 ossements crâniens et faciaux imbriqués : ces structures sont maintenues ensemble par des articulations, bien que ces dernières ne permettent pas le mouvement (hormis de la mandibule ou de la mâchoire). Notez également que le plus petit os de votre corps, l’étrier, se situe dans votre crâne. À peu près de la taille d’un grain de riz, vous le retrouverez au fond de votre oreille.

Le sternum est celui qui protège votre cœur, vos poumons et certaines parties de vos principales artères des forces extérieures. Il commence par différentes sections qui fusionnent au fil du temps en une seule pièce.

Les côtes forment un bouclier protecteur autour de vos organes internes. On en dénombre 24 (douze de chaque côté de votre corps).

Les os appendiculaires comprennent :

Ceux de l’épaule qui relient vos bras à votre sternum et à votre cage thoracique pour plus de stabilité et de soutien.

Les os du bras et de la main : ils comprennent les trois ossements du bras (humérus, cubitus et radius) ainsi que les 27 os de chaque main. Ces derniers comprennent les huit os du carpe qui composent le poignet, les cinq os métacarpiens qui s’étendent sur toute la longueur de votre paume, ainsi que quatorze phalanges.

La ceinture pelvienne : cette solide paire d’os coxaux protège les organes inférieurs tels que la vessie et, pour les femmes, le fœtus lorsqu’elle est enceinte.

Les ossements de la cuisse, de la jambe et du pied : ils comprennent le fémur, l’os le plus long et le plus solide du corps, le tibia et le péroné, ainsi que les 26 ossements de chaque pied. Ces derniers comprennent les sept os du tarse qui composent la cheville, les cinq os métatarsiens qui composent le corps de votre pied et quatorze phalanges.