in ,

Combien de temps faut-il pour « expulser » une tête de Lego avalée ?

Crédits : Pexels

À l’approche de Noël (et des jouets qui vont avec), une équipe de pédiatres a récemment tenté une expérience amusante et un peu cracra. Ces derniers ont voulu évaluer le temps mis par une tête de figurine Lego avalée pour traverser le tube digestif d’un humain. Dans leur article, ils expliquent les raisons pour lesquelles il ont mené l’enquête.

Il arrive parfois que les enfants, malgré la surveillance des parents, avalent tout et n’importe quoi. Des pièces de jouets, par exemple, finissent par être gobées pour finalement réapparaître plus tard dans les selles de ces chers bambins. Les parents demandent souvent aux médecins combien de temps cela prend pour qu’un jouet avalé passe dans le tube digestif. Pour répondre à cette question, à l’approche de Noël, des chercheurs se sont donc « amusés » à répondre eux-mêmes à cette question (dans ce cas, il s’agissait d’une tête de figurine Lego).

Les chercheurs devenus cobayes

Six pédiatres ont donc pour cette étude avalé une tête de Lego. Puis chacun « a mis la main à la pâte » à sa manière, analysant ses propres selles jusqu’à trouver le minuscule jouet. Chaque volontaire a dans un premier temps été invité à évaluer l’apparence de ses déjections. On parle ici d’échelle de Bristol, un classement évaluant différents types de selles selon leur aspect et leur texture. Un score fut également attribué au temps nécessaire pour laisser passer le jouet (FART, pour Found and Retrieved Time).

lego figurine jeu
Crédits : Willypomares / Pixabay

1,71 jour en moyenne

Résultat de l’enquête : les scores FART allaient de 1,14 à 3,04 jours, avec une moyenne de 1,71 jour. C’est donc en gros la durée moyenne nécessaire à ce petit jouet pour être expulsé par le corps humain. Sur les six pédiatres, notons qu’un seul d’entre eux n’a jamais retrouvé son Lego. Celui-ci pourrait très bien s’être fait la malle sans se faire repérer, ou se trouver bien sagement coincé dans les intestins de l’intéressé. Toujours est-il que l’idée était de montrer qu’un petit morceau de jouet en plastique finissait bien souvent par ressortir tranquillement par le chemin imposé.

Une étude à prendre avec légèreté

« Un jouet passe rapidement chez des sujets adultes sans complications, écrivent les chercheurs. Cela rassurera les parents, et nous ne pensons pas qu’un parent soit censé fouiller dans les excréments de son enfant pour prouver la récupération d’un objet ». Cette étude n’est bien sûr pas censée être prise trop au sérieux. L’échantillon est trop petit. Ainsi, les résultats ne peuvent se généraliser au plus grand nombre. D’autant plus que les enfants ont des intestins beaucoup plus courts que les adultes moyens.

Source

Articles liés :

Donner nos vieux jouets à nos enfants serait une mauvaise idée, voici pourquoi

Les jouets Lego sont-ils de plus en plus violents ?

Pourquoi vous devriez moins offrir de jouets à vos enfants