in

Combien de temps durait une journée il y a 70 millions d’années ?

Crédits : Mark Witton/pixabay

Des chercheurs ont pu mesurer avec précision combien de temps durait une journée il y a environ 70 millions d’années. Et ce grâce à un tout petit mollusque.

La durée d’une journée sur Terre dépend de la vitesse à laquelle notre planète tourne sur son axe. Cette vitesse de rotation n’est pas figée. Il y a environ quatre milliards d’années, par exemple, la Terre était jeune et beaucoup plus dynamique. Une journée durait alors entre six et huit heures. Puis la Lune s’est formée. Celle-ci tournant moins vite que la Terre (il lui faut 27,3216 jours pour tourner sur son axe), le frottement dû aux marée a ensuite peu à peu ralenti notre vitesse de rotation.

Et une rotation plus lente, bien sûr, signifie des journées plus longues. Des études antérieures ont montré qu’il y a environ 1,4 milliard d’années, une journée sur Terre durait environ 18 heures. Il y a environ 400 millions d’années, bien avant l’avènement des dinosaures, nous savons qu’elle durait 22 heures (à quelques secondes près). Ce que propose aujourd’hui une équipe de chercheurs de l’Université de Bruxelles, c’est d’évaluer la durée exacte d’une journée il y a environ 70 millions d’années.

Pour ce faire, les chercheurs se sont concentrés sur le fossile d’un ancien mollusque à croissance rapide, nommé Torreites sanchezi. Cette espèce de petit bivalve semblable à une palourde, aujourd’hui éteinte, évoluait dans les eaux tropicales peu profondes à la fin du Crétacé.

Un bivalve fossile de la fin du Crétacé. Crédits : Wilson44691 / Domaine public

Ce qui caractérisait Torreites sanchezi, c’était sa vitesse de développement ultra rapide. Ces mollusques étaient en effet capables de produire plusieurs nouvelles couches de calcite par jour. En étudiant ces “anneaux de croissance”, les chercheurs ont alors été en mesure d’évaluer l’évolution quotidienne de l’environnement dans lequel vivaient ces bivalves.

« Nous avons environ quatre à cinq points de données par jour; c’est quelque chose que vous n’obtenez presque jamais dans l’histoire géologique, explique Niels de Winter, principal auteur de l’étude. Nous pouvions essentiellement observer comment se déroulait un jour il y a 70 millions d’années. C’est assez incroyable ».

Les chercheurs ont par exemple découvert que ces mollusques produisaient plus de calcite le jour que la nuit. Mais plus intéressant encore, les analyses ont révélé que, sur de plus longues durées, des groupes de couches se répétaient selon des motifs clairs, ce qui indiquait des changements de saison.

En comptant soigneusement ces couches, les chercheurs ont alors déterminé qu’il y avait 372 jours dans chaque cycle annuel.

La durée globale d’une année n’a pas changé depuis le Crétacé supérieur. Ce que nous dit donc cette étude, c’est qu’il y a 70 millions d’années, la Terre tournait sur elle-même 372 fois en une année, contre 365 fois de nos jours. Soit un peu plus rapidement. Ce qui veut dire que les journées étaient de leur côté légèrement plus courtes : 23,5 heures.

Que les journées aient été plus courtes de quelques minutes il y a 70 millions d’années n’est pas une révélation en soi. En revanche, cette nouvelle étude est importante car elle précise véritablement les estimations précédentes.

Source

Articles liés :

Les chaudes journées d’été sont-elles dangereuses pour les femmes enceintes ?

Dans le futur, les journées feront 25 heures

Cet étrange cafard a vécu au temps des dinosaures