in

Combien coûte l’utilisation d’un climatiseur ?

Crédits : PxHere

On ne le répétera jamais assez, l’utilisation de l’air conditionné est très énergivore et polluante. Si vous désirez tout de même l’utiliser, autant bien choisir son appareil et s’intéresser à l’aspect financier en termes de consommation.

L’idéal serait de s’en passer

Avec l’épisode caniculaire qui avait impacté la France il y a quelques semaines, nous avions évoqué les moyens de survivre aux fortes chaleurs. Si le climatiseur fait partie de ces dispositifs, son empreinte écologique est trop importante pour être ignorée, tout comme sa consommation. Rappelons que la consommation énergétique des climatiseurs est équivalente à celle d’une quantité impressionnante de réfrigérateurs, soit de 25 à 50 selon les modèles !

Par ailleurs, on compte actuellement plus de 1,5 milliard de climatiseurs dans le monde, et l’on devrait voir leur nombre tripler d’ici 2050 ! Chaque année, pas moins de 130 millions d’unités sont vendues à l’échelle mondiale, et ce même si de fortes disparités existent entre les pays. Toutefois, nous évoquions en 2017 une technologie qui pourrait un jour remplacer l’actuelle climatisation de manière plus écologique. En attendant, il serait judicieux de s’en passer.

Il serait préférable d’installer un climatiseur mural plutôt que d’utiliser un climatiseur portatif
Crédits : kenkwsiu/Flickr

Utiliser un climatiseur, combien ça coûte ?

Pour les personnes désirant tout de même utiliser un climatiseur, autant s’intéresser à la qualité de l’appareil et à l’impact sur le portefeuille ! Selon Consoglobe, il faudrait éviter les dispositifs trop puissants mais également les appareils bas de gamme, surtout s’il s’agit de refroidir une surface réduite. Par ailleurs, les climatiseurs portatifs sont assez peu recommandables. En effet, les climatiseurs ont besoin d’évacuer de l’air chaud, ce qui pose un problème évident au niveau des appareils portables face aux installations murales traditionnelles qui évacuent l’air directement vers l’extérieur.

Rappelons que depuis 2013, les appareils électriques sont classés par un système de lettres, suivant leur consommation en énergie (A+++ étant le plus intéressant). Ce système intègre également de nouveaux éléments tels que le bruit de l’appareil. En prenant pour base le Tarif Bleu de chez EDF, 1 kWh coûte 0,15 euro. Or, un appareil de classe A ayant une puissance de 2,5 kW consommera 2,5 kWh par heure, soit un coût frôlant les 0,40 euro de l’heure.

Autrement dit sur un mois, la consommation d’électricité pourrait gonfler de 50 à 100 euros suivant la durée d’utilisation. Dans le cas d’appareils plus puissants, cette somme peut être évidemment plus importante.

Source

Articles liés :

Canicule : en ville, un arbre mature = 5 climatiseurs ?

Réchauffement climatique : faut-il repeindre les toits en blanc ?

Un film transparent qui rejette 70 % de la chaleur solaire