in

Cigarette électronique : une molécule toxique peut endommager les organes vitaux annoncent des chercheurs

Crédits : Health.mil

Alors que le scandale lié à la cigarette électronique se poursuit, une nouvelle étude a vu le jour. Selon les chercheurs, des molécules toxiques seraient présentes dans la vapeur des liquides de cigarettes électroniques.

Les jeunes davantage exposés

La conclusion de l’étude parue dans l’European Heart Journal le 13 novembre 2019 décevra logiquement certains consommateurs. D’après le Pr. Thomas Münzel du département de cardiologie du Centre médical universitaire de Mayence (Allemagne), la cigarette électronique n’est pas une alternative saine au tabac.

Les risques seraient d’autant plus élevés chez les plus jeunes. En effet, la cigarette électronique est beaucoup plus populaire chez les jeunes, la faute à un marketing qui les cible tout spécialement. Le fait que la e-cigarette soit habituellement proposée comme une alternative saine au tabac est d’autant plus préoccupant. C’est justement ce lien fort avec la jeunesse qui avait permis au gouverneur de l’état de New York (États-Unis) de justifier sa récente décision de bannir la vente de cigarettes électroniques aromatisées.

e cigarette cigarette électronique
Crédits : Vaping360 / Flickr

Des molécules toxiques

Dans leur étude, les chercheurs allemands disent avoir identifié plusieurs mécanismes moléculaires liés au vapotage. Une expérience a été menée sur 151 souris, exposées à la vapeur six fois par jour durant vingt minutes. D’après les résultats, la vapeur provoquerait un stress oxydatif et une inflammation dans les poumons, les vaisseaux sanguins et le cerveau. En somme, il est question de molécules toxiques pour nos cellules, générées par la vaporisation des liquides.

Une autre phase de l’étude consistait à comprendre les effets de la vapeur sur les artères brachiales d’une vingtaine de fumeurs. Rappelons que celles-ci se situent dans chacun des deux bras et amènent du sang oxygéné vers les avant-bras. Ainsi, vapoter même une fois augmente le rythme cardiaque et génère un raidissement des artères. Il est également question d’un dysfonctionnement de leur paroi, ce qui pourrait favoriser à terme l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Les scientifiques ne remettent pas en cause les études passées suggérant que la cigarette électronique est moins nocive que le tabac. Toutefois, lorsque le facteur âge est pris en compte, les effets négatifs pourraient être supérieurs. Enfin, les meneurs de l’étude ont également rappelé que les effets de la e-cigarette sur le long terme était encore méconnus.

Source

Articles liés :

Cette société est accusée d’avoir vendu 1 million de cigarettes électroniques contaminées !

L’Inde vient d’interdire la vente et la consommation de cigarette électronique à ses 1,3 milliard d’habitants !

La Chine suspend la vente en ligne de cigarettes électroniques