in

Et si les Chinois avaient été les premiers à découvrir l’Amérique ?

Carte de Liu Gang (Crédits image : Domaine public)

Un ancien officier de la marine britannique pense depuis des années que les Chinois ont découvert l’Amérique plus de 70 ans avant Christophe Colomb. Ses thèses sont vivement remises en cause par les historiens, mais sont tout de même intéressantes et ont le mérite d’apporter d’autres propositions.

La découverte de l’Amérique est sans conteste une question tranchée. Nous avions longtemps pensé que Christophe Colomb avait été le premier à découvrir le « Nouveau Monde ». Cependant, il y a quelques années, des chercheurs ont prouvé que les Vikings avaient atteint Terre-Neuve (actuel Canada) vers le XIe siècle.

Et les Chinois disposant de flottes très performantes composées de jonques ont été des explorateurs au moins aussi méritants que les très célèbres Christophe Colomb, Vasco de Gama ou encore Magellan ! Les historiens ont authentifié de nombreux voyages qui se sont déroulés entre le début et la moitié du XVe siècle. En effet, les sept expéditions de l’amiral Zheng He ne sont pas un mythe et l’ont conduit vers l’Indonésie, le sous-continent indien, la péninsule arabique (jusqu’en Égypte en remontant la mer Rouge), ainsi que la corne de l’Afrique, et ce, jusqu’à l’actuel Kenya (Monbasa).

Les voyages de Zheng He authentifiés
(Crédit image : Pinterest)

Pour Gavin Menzies, ancien commandant de sous-marin de la Royal Navy, les Chinois seraient allés beaucoup plus loin et auraient découvert l’Amérique ! Ces thèses ont été exposées en 2002 dans un essai intitulé 1421, The Year China discovered the World paru cinq années plus tard en France sous un titre quelque peu différent : 1421, l’année où la Chine a découvert l’Amérique.

Les historiens ont établi que les Chinois désiraient simplement nouer des liens diplomatiques et n’avaient pas une volonté d’expansion vers l’outremer comme les Européens ensuite. D’ailleurs, ces expéditions ont eu lieu avant un soudain repli sur elle-même de la Chine des Ming, bannissant totalement ce genre de voyages. Cependant, pour Gavin Menzies, les Chinois auraient établi des colonies sur l’essentiel du continent américain.

Les Chinois auraient donc découvert l’Amérique du Nord en 1421 par le biais de la flotte de Zheng He, qui aurait fait le tour du Groenland et serait revenu en Chine en passant par le nord de la Russie. Pendant ce temps là, une autre flotte aurait fait le tour de l’Amérique du Sud avant de traverser l’océan Pacifique une seconde fois dans le même voyage (aller-retour).

L’intéressé s’est basé sur un document retrouvé en 2001 par un avocat et collectionneur Chinois nommé Liu Gang et présenté à Pékin en 2006 : une carte maritime qui aurait été élaborée par un certain Mo Yi Tong en 1763 à partir d’une autre carte datant de 1418. Cependant, les experts qui pensent que cette carte est un faux sont nombreux. Gavin Menzies s’est donc servi de cette carte afin de construire ses thèses et d’imaginer les itinéraires plausibles ayant permis de dessiner cette même carte.

(Crédit image : PBS Learning Media)

Cependant, les anomalies sont nombreuses. Si les Chinois ne voulaient pas s’étendre territorialement et se sont même repliés sur eux-mêmes en 1433, l’établissement de colonies en Amérique est tout de même difficile à imaginer. Outre la fameuse carte de Liu Gang jugée comme étant un faux, la possibilité d’avoir des épaves de jonques chinoises sur les parcours annoncés par Gavin Menzies est donc une possibilité. Or, les recherches ont toutes été infructueuses, surtout qu’il faut savoir qu’une jonque est bien plus imposante qu’une caravelle (voir ci-dessous).

(Crédit image : Voiles-Aventures)

L’ancien officier évoque également Nicolo de Conti, un voyageur vénitien qui aurait rencontré les Chinois à Calicut (Inde) et qui aurait embarqué avec eux jusqu’en Amérique. Cependant, ce voyageur ne fait aucunement mention des jonques chinoises dans ses récits.

Les thèses de Gavin Menzies sont donc très intéressantes, mais souffrent d’un manque de rigueur dans les recherches effectuées et les hypothèses avancées. Reste que l’ouvrage 1421, The Year China discovered the World est un best-seller mondial et que ces théories ont évidemment séduit la Chine et les Chinois !

Sources : Courrier InternationalHistoire Globale

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.