in

Chine : Voici la femme-licorne !

Crédits : Capture vidéo / Youtube / TomoNews France

Une vieille dame vivant dans le sud-ouest de la Chine a une corne qui pousse sur sa tête. Il semblerait que ce soit un grain de beauté qui aurait dégénéré.

« Une corne cutanée est due à un amas local de kératine. Elle se traduit par une saillie en pyramide, qui croît lentement et peut mesurer jusqu’à 2 centimètres. Elle est traitée par l’ablation chirurgicale, suivie d’un examen histologique pour vérifier l’absence de cancer (carcinome) sous-jacent. » Définition extraite du Larousse Médical.

Liang Xiuzhen est une vieille dame de 87 ans habitant à Guiyan, un petit village de la province du Sichuan. Elle est surnommée la « femme-licorne » et pour cause : une énorme corne trône sur sa tête.

L’intéressée a alors expliqué que sa corne était issue d’un grain de beauté noir qui est apparu en 2007. Elle aurait alors utilisé un remède composé d’herbes médicinales en guise de soulagement, puisqu’elle était en proie à de sérieuses démangeaisons. En 2013, son grain de beauté a commencé à dégénérer et s’est petit à petit transformé en corne. À l’hôpital, les médecins n’ont pas pu comprendre ce dont elle était atteinte, et la vieille dame aurait alors ignoré sa protubérance.

Il y a six mois, en lui lavant les cheveux, son fils lui aurait endommagé sa corne. La corne a donc repoussé très rapidement pour atteindre aujourd’hui 13 cm de long pour 5 cm de large, tandis qu’elle se mettrait à saigner par intermittence et à occasionner de vives douleurs. Les médecins pensent aujourd’hui que Liang Xiuzhen est atteinte d’une tumeur de la peau. Ils pourraient lui retirer sa corne, mais la famille de la vieille dame hésite longuement en raison de son âge avancé.

Les cornes cutanées sont donc des tumeurs de la peau et à l’instar des cheveux et des ongles, elles sont faites de kératine, une protéine, synthétisée et utilisée par de nombreux êtres vivants. D’ailleurs, le mot kératine provient du grec « to kéras » (τὸ κέρας) dont le sens premier est le mot… corne !

Une autre grand-mère chinoise, cette fois âgée de 101 ans, avait fait l’objet d’un article du Daily Mail le 9 mars 2010.

Sources : MirrorTomo NewsDaily MailLarousse