in

Chine : un projet pharamineux de solaire et d’éolien dans le désert de Gobi

Crédits : Montagne du Lion/Pixabay

Déjà leader mondial des énergies renouvelables, la Chine continue d’étendre sa portée. Le pays prévoit en effet le développement de 450 gigawatts de capacité de production d’énergie solaire et éolienne dans la région désertique du Gobi.

La croissance de la capacité mondiale à produire de l’électricité à partir de panneaux solaires, d’éoliennes et d’autres technologies renouvelables est en passe de s’accélérer au cours des prochaines années, avec un nouveau record établi en 2021, selon un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Malgré la hausse des coûts des matériaux clés utilisés pour fabriquer ces installations, les ajouts de nouvelle capacité d’énergie renouvelable ont atteint l’année dernière près de 290 gigawatts (GW).

D’ici 2026, la capacité mondiale d’électricité renouvelable devrait augmenter de plus de 60 % par rapport aux niveaux de 2020 pour atteindre plus de 4 800 GW, selon le même rapport. À titre de comparaison, cela représenterait l’équivalent de la capacité énergétique mondiale totale actuelle des combustibles fossiles et du nucléaire combinés.

De nouveaux projets en Chine

Avec près de dix milliards de tonnes de CO2 émises annuellement (en grande partie à cause de l’exportation de biens de consommation et de sa forte dépendance au charbon), la Chine reste le pays le plus pollueur du monde. Malgré tout, la Chine domine également la production d’énergie renouvelable avec une capacité estimée à environ 895 GW en 2020. À titre de comparaison, c’est plus que l’Union européenne, les États-Unis et l’Australie réunis. Et ce n’est pas fini.

Selon Reuters, une série de projets solaires et éoliens gigantesques seraient en effet en cours de développement dans la région du Gobi. Combinés, ces derniers augmenteront la capacité actuelle de la Chine de près d’un demi-térawatt (450 GW). Environ 100 GW de cette nouvelle capacité de production seraient déjà en construction.

L’annonce a été faite ce samedi 5 mars par He Lifeng, directeur de la Commission nationale du développement et de la réforme chinoise (NDRC). Pour rappel, le président Xi Jinping s’était récemment engagé à obtenir une capacité éolienne et solaire supérieure à 1,2 térawatt d’ici 2030.

chine solaire
Photo prise le 13 avril 2021. Des rangées d’arbres marquent la frontière entre le désert et l’une des sections de la ferme forestière soutenue par l’État de Yangguan, en Chine. Crédits : Carlos Garcia Rawlins

En attendant, le pays va devoir encore compter sur le charbon pour soutenir ses réseaux énergétiques. Si environ 43,5 % de la capacité totale installée du pays est aujourd’hui renouvelable, les problèmes d’intermittence et d’autres facteurs de capacité maintiennent en effet le pourcentage de l’énergie réelle générée à moins de 30 %. Quelques semaines seulement après la COP26 qui s’est déroulée à Glasgow, la Chine avait notamment annoncé une production record de charbon pour 2021.