in

La Chine met au point un laser pour contrer les drones

Crédits : Mediengestalter / Pixabay

La Chine a commencé à développer un laser conçu pour détruire les drones de petite taille qui volent à faible altitude. Après l’affaire des survols de centrales nucléaires par des drones en France, cet engin pourrait permettre de mieux contrôler les abords des installations.

Ces derniers jours, ce sont cinq centrales nucléaires françaises qui ont été survolées par des drones. Pour l’heure, les auteurs ne sont pas connus et les enquêteurs n’en savent pas plus sur leurs motivations. Dans ce contexte, l’agence de presse chinoise Xinhua vient d’annoncer la mise au point d’un laser de haute précision pouvant abattre des engins de petite taille à basse altitude par l’Académie chinoise de génie physique (CAEP).

« Intercepter ces drones est généralement le travail de tireurs d’élite et des hélicoptères, mais leur taux de réussite est moins élevé et les erreurs de précision peuvent entraîner des dommages indésirables » explique Yi Jinsong, un sous-traitant qui a participé à l’élaboration du projet.

Bourré de technologie, le système sera capable de détruire des drones seulement cinq secondes après leur détection. Si très peu d’informations ont filtré sur la technologie mise en oeuvre à l’heure où nous vous parlons, l’agence Xinhua confirme que le laser est efficace jusqu’à 500 mètres d’altitude et sur des engins volants à moins de 50 m/s soit 180 km/h.

Le but de ce nouveau dispositif est avant tout d’assurer la sécurité lors de grands rassemblements dans les zones urbaines. Ensuite, chacun est libre d’utiliser le laser comme bon lui semble. Protéger les centrales nucléaires par exemple…

Source : Xinhua