La Chine découvre un nouveau type de minerai de niobium

Chine terre rare minerai
Crédits : RHJ/istock

Une équipe de chercheurs chinois annonce avoir identifié un nouveau type de minerai inédit contenant un élément de terre rare recherché pour ses propriétés supraconductrices. La pierre, baptisée niobobaotite, serait composée de niobium, de baryum, de titane, de fer et de chlorure.

Un métal exceptionnel

La Chine a reçu jeudi la confirmation officielle que ses géologues avaient découvert un nouveau type de minerai dans le plus grand gisement de terres rares au monde. Parmi tous les éléments qui le composent, c’est le niobium qui suscite le plus d’enthousiasme. Et pour cause, il s’agit un métal précieux aux propriétés spéciales, ce qui le rend essentiel dans plusieurs domaines.

Ce matériau a en effet des propriétés supraconductrices à des températures très basses, ce qui en fait un élément essentiel pour la fabrication d’aimants superconducteurs. Ces aimants sont utilisés dans les accélérateurs de particules, les dispositifs d’imagerie par résonance magnétique (IRM), les équipements de résonance magnétique nucléaire (RMN) et autres technologiques avancées.

Le niobium est également utilisé dans l’industrie aérospatiale pour ses propriétés de résistance à la chaleur et à la corrosion. On le retrouve notamment dans les moteurs de fusées ou les structures d’aéronefs. Dans le monde de la sidérurgie, ce métal est également souvent ajouté à l’acier pour le renforcer et augmenter sa ductilité. Cela le rend particulièrement utile dans la fabrication d’acier pour des applications exigeantes, telles que les pipelines, les réservoirs de stockage chimique et les infrastructures soumises à des contraintes mécaniques élevées.

Mais ce n’est pas tout, le niobium est aussi utilisé dans la production de superalliages servant à la fabrication de turbines à gaz et d’autres équipements industriels nécessitant une grande résistance à la chaleur. Il sert également à pour fabriquer des condensateurs au tantale, principalement dans l’industrie électronique afin de stocker de l’énergie électrique.

Une aubaine pour la Chine

Le gisement a été découvert le 3 octobre dans celui de Bayan Obo, en Mongolie intérieure. Le minerai de niobium, baptisé niobobaotite, a reçu un numéro d’approbation officiel du comité de classification de l’Association minéralogique internationale, selon la société nationale China National Nuclear Corporation (CNNC).

niobium Chine terre rare
Photo satellite de Bayan Obo. Crédits : NASA Earth Observatory

La présence de ce minerai, d’apparence noir brunâtre, pourrait être une aubaine pour la Chine qui importe actuellement 95 % de son niobium, selon le South China Morning Post. « En fonction du volume disponible, cela pourrait même rendre la Chine autosuffisante« , selon Antonio H. Castro Neto, professeur de génie électrique et informatique à l’Université nationale de Singapour (NUS).