in

Chine : découverte d’un nouveau gouffre géant avec une forêt à l’intérieur

Crédits : Song Wen/Xinhua

Une équipe de spéléologues a récemment exploré un nouveau gouffre karstique géant dans le comté de Leye, dans le sud de la Chine, portant à trente le nombre de ces gouffres dans la région. À l’intérieur, les chercheurs sont tombés sur un véritable écosystème, certains arbres mesurant jusqu’à quarante mètres de haut.

Les paysages karstiques se forment principalement par la dissolution du substratum rocheux. Dans le détail, l’eau de pluie devient de plus en plus acide alors qu’elle traverse le sol, en raison de l’absorption du dioxyde de carbone. Elle ruisselle ensuite et s’écoule alors à travers les fissures, les élargissant lentement au fil du temps. Si une chambre souterraine devient suffisamment grande, le plafond peut alors s’effondrer progressivement, laissant place à d’énormes grottes et gouffres.

Le sud de la Chine est connu pour sa topographie karstique. Cette nouvelle découverte n’est donc pas très surprenante en soi. Cela dit, l’exploration de ces gouffres naturels est toujours intéressante. Celui-ci a été identifié dans la région autonome Zhuang du Guangxi, près du village de Ping’e (comté de Leye). La nouvelle découverte porte à trente le nombre de gouffres dans cette région.

gouffre
Photo aérienne prise le 19 avril 2020 montrant un Tiankeng, ou gouffre karstique géant, au géoparc mondial de Leye-Fengshan, dans la région autonome Zhuang du Guangxi (sud de la Chine). Crédits : Zhou Hua

Une véritable oasis

Une équipe de spéléologues et de spéléologues est descendue à l’intérieur en rappel vendredi dernier (6 mai). Le gouffre mesure 192 mètres de profondeur. L’intérieur mesure 306 mètres de long et 150 mètres de large. Au fond, les chercheurs ont découvert trois entrées de grottes ainsi que d’anciens arbres mesurant environ quarante mètres de haut.

Le fond du gouffre ressemblait en effet à un autre monde. D’après Chen Lixin, qui dirigeait l’équipe d’expédition dans la grotte, le sous-bois dense qui tapisse le sol serait « aussi haut que les épaules d’une personne« .

gouffre
Un gouffre karstique verdoyant près du village de Luoquanyan du comté de Xuan’en, dans la province du Hubei (centre de la Chine). Il ne s’agit pas du nouveau gouffre découvert. Crédits : Song Wen

Ces grottes et gouffres karstiques peuvent également constituer une véritable oasis de vie. D’ailleurs, les chercheurs ne seraient pas surpris que plusieurs espèces trouvées dans ces grottes n’aient jamais été signalées ou décrites par la science jusqu’à présent.

Non seulement les structures profondes offrent un refuge pour la vie, mais elles sont également un conduit vers les aquifères souterrains. Ces réservoirs karstiques fournissent en effet à eux seuls de l’eau pour plus de 700 millions de personnes dans le monde.