in

La Chine construit le plus grand site mondial de clonage d’animaux

Crédits : Steve Jurvetson/Flickr

C’est dans la ville portuaire de Tianjin, au nord de la Chine, qu’est actuellement construit le plus grand site mondial de clonage d’animaux. Jusqu’à un million de vaches pourraient y être « produites » tous les ans.

Inquiétant. Actuellement en cours de construction après un investissement de 200 millions de yuans (29,4 millions €), le plus grand site mondial de clonage va donc voir le jour à Tianjin, en Chine, et se concentrera sur le clonage d’animaux domestiques, de chiens policiers, de chevaux de course et de vaches, tous destinés à être commercialisés à une échelle industrielle.

Le projet, qui comportera un laboratoire de clonage et une banque de gènes, est porté par deux instituts de recherche chinois ainsi que par la société de biotechnologie chinoise Boyalife et l’entreprise sud-coréenne Sooam Biotech. L’an prochain, la « production » démarrera, avec 100 000 embryons de vaches produits dans un premier temps, et un objectif d’un million à terme. « Les agriculteurs chinois ont des difficultés à produire suffisamment de vaches à viande pour répondre à la demande du marché » justifie le président de Boyalife, Xu Xiaochun, cité par Chine nouvelle.

Du côté des internautes chinois, le scepticisme est de mise quant à la volonté des consommateurs d’ingérer de la viande issue du clonage d’animaux. « Cette viande sera-t-elle vendue en Corée du Sud ou bien en Chine? Si c’est en Chine, demandons à nos dirigeants d’en manger d’abord! » a notamment ironisé un internaute.

Sources : Chine nouvellelesechos