in

La Chine invente un barrage anti-inondation mobile pour contrer le « fleuve bleu »

Credit: Flickr

Dans la province du Hubei (centre du pays), un organisme indépendant a inventé un barrage particulier, destiné à contenir d’importantes crues régulières, causant de graves inondations. La particularité de cet édifice plutôt étonnant : il est mobile, enfin presque. Explications.

Souvenez-vous en 2010, le barrage des Trois-Gorges construit sur le fleuve Yangtsé ou Yangzi Jiang (Fleuve Bleu) a connu un nouveau pic de crue à cause de pluies torrentielles. Le réservoir avait atteint un niveau de 158 mètres et depuis, la population chinoise ne cache plus son inquiétude. Rappelons que le barrage des Trois-Gorges, terminé en 2009 sur le plus long fleuve d’Asie, est le plus grand barrage hydraulique ainsi que la plus grande centrale hydroélectrique du monde, à l’origine d’une retenue d’eau longue de 600 kilomètres. En 2012, un projet d’envergure a été validé par les autorités régissant les installations présentes sur le fleuve.

Ce projet est le fruit du travail du Wuhan City Flood Control Survey and Design Institute (CFCSDI), basé à Wuhan, dans la province chinoise du Hubei, où se trouve donc le barrage des Trois-Gorges. Cet institut de recherche indépendant expert en prévention des crues a élaboré un barrage anti-inondations mobile de 218 mètres de long. Composé de 87 piliers de 2,5 mètres de diamètres, le barrage arbore de larges panneaux de 40kg chacun, fabriqués dans un alliage d’aluminium, tout comme les piliers, dont l’étanchéité serait la même que celle effective dans les sous-marins.

« Nous sommes en mesure de tester le dispositif avec ses planches de 6 cm d’épaisseur qui peuvent résister aux crues régulières » a déclaré Meng Jianjun, vice-président du CFCSDI.

Rapidement montable et démontable, ce barrage anti-crues avait déjà été utilisé une première fois lors des graves inondations ayant touché la ville de Wuhan durant l’été 2016, affectant des millions d’habitants et causant 180 morts selon les autorités chinoises.

Le barrage est capable de retenir une montée d’eau d’un mètre, ce qui ne devrait être suffisant en cas de nouvelles inondations importantes. Bien que « facilement montable et démontable », il doit absolument être couplé à une capacité de prévention (et de localisation) optimale des crues afin de pouvoir réagir à temps.

Sources : JSChinaLe Quotidien du PeupleRFIBBC