in

Chine : l’approvisionnement des usines en électricité rationnée

Crédits : af_istocker / iStock

Récemment, une province chinoise a demandé aux usines de stopper ou de réduire leur production durant six jours. Dans un contexte incluant les aléas du climat, les entreprises doivent s’adapter, ce qui ne convient pas vraiment à certaines sociétés telles que Tesla.

Pénurie dans le Sichuan

Plusieurs zones du globe sont actuellement en proie à une chaleur très intense. En ce moment, la Chine connaît ainsi sa plus importante vague de chaleur depuis plus de soixante ans, cette dernière s’accompagnant logiquement d’une baisse drastique des précipitations. Or, ce pays dispose d’imposantes ressources en hydroélectricité et de par sa dépendance à cette source d’énergie renouvelable, le gouvernement a demandé à ce que les entreprises fassent des efforts.

Particulièrement concernée par le phénomène, la province du Sichuan accuse le coup. Celle-ci fait même face à des pénuries d’électricité et donc à des coupures. Ainsi durant six jours, les responsables ont demandé aux usines de stopper ou réduire leur production pour donner la priorité à l’approvisionnement des foyers, comme l’explique un article publié par le Wall Street Journal le 19 août 2022.

Tesla a formulé une requête au gouvernement

Dans ce contexte, la firme Tesla est montée au créneau et a demandé au gouvernement chinois de soutenir ses fournisseurs. Il faut dire que la pénurie et le rationnement de l’électricité ont un impact significatif sur l’industrie automobile. Ainsi, Tesla a demandé à ce que ses fournisseurs bénéficient d’un approvisionnement « suffisant » en énergie. Or, cette demande sonne comme un genre d’alerte, car l’usine Tesla de Shanghai vient juste de reprendre ses activités après plusieurs mois très difficiles. Rappelons qu’en mai 2022, l’usine a subi une fermeture de plusieurs semaines. Les autorités avaient bouclé Shanghai à cause de l’épidémie de Covid-19.

tesla usine
La Gigafactory de Shanghai. Crédits : Teslarati / Facebook

Tesla semble réellement inquiet de cette crise, car les coupures d’électricité ralentissent l’approvisionnement en composants pour son usine. Ainsi, les craintes concernent les éventuels retards quant à la production de véhicules de la marque, surtout que cela s’est déjà produit par le passé, au grand dam des clients. Néanmoins, le gouvernement chinois aurait répondu de manière favorable à la requête de Tesla, si bien que la production est pour l’instant maintenue à l’usine de Shanghai.

Cette année en Chine, les ventes de voitures ont baissé de 3,5 % par rapport à l’été 2021. Néanmoins, Tesla a augmenté sa production de 66 % durant ce même laps de temps, dépassant les 320 000 unités. Enfin, les récentes coupures dans la province du Sichuan ont également concerné des usines Toyota et Volkswagen.