in

Les chimpanzés ont un comportement que l’on associait jusqu’ici seulement aux humains

chimpanzé
Crédits : USO / iStock

En Ouganda, des chercheurs britanniques ont découvert que les chimpanzés étaient capables de partager des objets avec leurs congénères simplement dans le but d’obtenir de l’attention. Or, ce comportement était jusqu’à aujourd’hui attribué seulement aux humains.

Un nouveau point commun

La science connaissait déjà de nombreux points communs entre les chimpanzés et les humains sur le plan comportemental. En 2021 et 2022, plusieurs études par exemple ont mis en lumière la capacité de ces primates à marquer le début et la fin de leurs interactions sociales, à jouer du tambour sur des troncs d’arbres pour rester en contact ou encore à parfois former des amitiés durables.

Dans une étude parue dans la revue PNAS le 14 novembre 2022, des psychologues de l’Université de York (Royaume-Uni) ont mis en évidence un autre point commun. Selon Claudia Wilke, la principale auteure des travaux, les chimpanzés sont capables de partager des objets avec leurs semblables afin d’avoir leur attention. Les scientifiques ont même obtenu des images témoignant de ce phénomène au Kibale National Park (Ouganda).

Fiona, une femelle adulte sauvage a été filmée en train de ramasser une feuille, avant de la porter à sa bouche. Ensuite, celle-ci montre cette même feuille à sa mère Sutherland durant quelques secondes. Selon les chercheurs à l’origine de l’étude, le comportement de la femelle Fiona était jusqu’ici seulement associé à l’être humain. Effectivement, il s’agissait ici de « partage pour le partage ».

feuille chimpanzés
Crédits : Université de York

Des dizaines d’événements comparables

« Nous avons observé un chimpanzé adulte montrant à sa mère une feuille qu’elle avait nettoyée, non pas parce qu’elle voulait qu’elle fasse quoi que ce soit avec la feuille, mais très probablement parce qu’elle voulait simplement qu’elle regarde aussi la feuille » a déclaré Claudia Wilke.

L’experte affirme que l’attention de la mère était concentrée ailleurs pendant que Fiona nettoyait sa feuille. Sa première tentative visant à montrer la feuille est restée vaine, mais Fiona a insisté, puis a repris le nettoyage après que la mère ait porté son attention dessus. L’équipe dit avoir formulé cette conclusion après avoir observé pas moins de 84 événements similaires de nettoyage de feuilles. Le but initial était d’explorer la motivation probable de ce geste. Or, d’autres explications comme le partage de nourriture ou la volonté de jouer ou de se toiletter mutuellement ont été mises de côté.

Dans un premier temps, les chercheurs ont comparé le geste de Fiona à celui de jeunes enfants aimant « partager l’attention avec d’autres sur des entités externes ». Toutefois, de prochains travaux sont en cours afin d’étudier ce phénomène pour mieux le comprendre.

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.