in

Chimpanzés vs gorilles : premières querelles mortelles observées dans la nature

un chimpanzé mâle dans le parc national de Loango au Gabon. Crédits : LCP, Tobias Deschner

Une équipe de l’Université d’Osnabrück et de l’Institut Max Planck d’anthropologie évolutive de Leipzig (Allemagne) a documenté les premières attaques mortelles de chimpanzés sur des gorilles observées dans la nature. Les raisons de ces confrontations sont encore à l’étude.

Des interactions entre gorilles et chimpanzés

Chimpanzés et gorilles se côtoient dans certaines régions d’Afrique centrale, comme dans le parc national de Loango, au Gabon. Tobias Deschner, primatologue à l’Institut Max Planck d’anthropologie évolutive, et Simone Pika, biologiste cognitive à l’Université d’Osnabrück, y étudient depuis 2005 le comportement de plusieurs dizaines de grands singes au Loango Chimpanzee Project.

Au cours de ces dernières années, les chercheurs ont observé de nombreuses interactions , toujours détendues, entre les chimpanzés et les gorilles des plaines de l’Ouest de la région. “Nous avons régulièrement observé les deux espèces interagir pacifiquement dans les arbres en quête de nourriture“, explique Simone Pika. “Nos collègues du Congo ont même été témoins d’interactions ludiques entre ces deux espèces de grands singes“.

Plus récemment, les chercheurs ont en revanche été témoins de rencontres beaucoup moins amicales.

Attaques mortelles

Le Dr Lara M. Southern, principale auteure de cette nouvelle étude publiée dans Scientific Reports, se souvient de la première observation en 2019.

Au début, nous ne remarquions que des cris de chimpanzés et pensions observer une rencontre typique entre des individus de communautés voisines de chimpanzés”, écrit-elle. “Mais ensuite, nous avons entendu des battements de poitrine, un affichage caractéristique des gorilles. Nous nous sommes alors rendus compte que les chimpanzés avaient rencontré un groupe de cinq gorilles“. Une autre confrontation a également été enregistrée quelques mois plus tard.

Au cours de ces rencontres qui ont duré 52 et 79 minutes, les chimpanzés ont formé des coalitions et ont attaqué les gorilles. Les deux dos argentés des deux groupes et les femelles adultes se sont défendus avant de s’échapper. Malheureusement, deux bébés gorilles ont été séparés de leurs mères au moment des confrontations et ont été tués.

Nos observations fournissent la première preuve que la présence de chimpanzés peut avoir un impact mortel sur les gorilles“, écrivent les chercheurs.

chimpanzés gorilles
Deux chimpanzés mâles de la communauté Rekambo du Loango Chimpanzee Project, au Gabon. Crédits : LCP, Lara M. Southern

Compétition alimentaire ?

Les chercheurs prévoient maintenant d’étudier les facteurs déclenchant ces interactions agressives, mais ils soupçonnent une compétition alimentaire. “Il se pourrait que le partage des ressources par les chimpanzés, les gorilles et même les éléphants de forêt dans le parc national de Loango entraîne une compétition accrue et parfois même dans les interactions mortelles entre les deux espèces de grands singes“, explique Tobias Deschner.

Cette concurrence alimentaire accrue pourrait être causée par le phénomène du changement climatique susceptible d’entraîner un effondrement de la disponibilité des fruits comme observé dans d’autres forêts tropicales du Gabon.