in

Chili : une chienne sauve un bébé abandonné en lui donnant son lait

Crédits : Capture vidéo / Youtube / América Noticias

Reina, une chienne attendant elle-même des petits a sauvé la vie d’un bébé de 3 ans en l’allaitant, tandis que sa mère l’avait laissé complètement seul en proie à la mort, sans aucune assistance.

Le petit garçon a été retrouvé pieds nus et très sale, totalement négligé et livré à lui même à Arica, une ville côtière du nord du Chili. Cette histoire est incroyable surtout parce qu’une chienne appartenant à un voisin, attendant une portée, l’a vraisemblablement sauvé d’une mort certaine, et ce, en l’allaitant comme sa propre progéniture. L’enfant nommé Adrian est maintenant en lieu sûr, à l’hôpital Juan Noé de la ville d’Arica. Il semble désormais en bonne santé malgré quelques soucis liés à une malnutrition passagère, et sera placé dans un foyer social pour mineurs après sa proche remise sur pieds.

« C’était très choquant. Le petit garçon était sans vêtements, il présentait des signes de dénutrition et des infections cutanées assez sévères. Il s’abreuvait aux mamelles de la chienne. Il était obligé de remplacer l’apport de lait maternel avec celui d’un animal de race canine » indiquait alors aux médias locaux Diego Gajardo, chef de la police du département du Chinchorro Nord.

« C’était un petit garçon non seulement tout sale, mais qui était allaité par une chienne et je pense que c’est une situation que personne ne devrait vivre » estime Marcela Labraña, directrice du Service national de la jeunesse du Chili (SENAME).

Un appel anonyme avait alerté la police qui est alors venue porter assistance à Adrian, celui-ci, totalement laissé pour compte sans eau ni nourriture dans un garage transformé en atelier de mécanicien. La mère de l’enfant, de nationalité péruvienne était présente à proximité des lieux, en état d’ébriété et dans l’incapacité de s’en occuper. Elle devrait logiquement perdre ses droits parentaux ce 22 septembre 2015, date du verdict qui sera délivré par la justice chilienne. De plus, elle risque une peine de 5 ans de prison pour négligence selon le journal Cooperativa, et aurait également deux autres enfants : un jeune garçon resté à Lima au Pérou, et une petite fille dont elle a déjà perdu la garde.

Reina, la chienne ayant sauvé Adrian, est désormais une véritable star sur la toile, tandis que Marcela Labraña s’indigne, en faisant référence au petit réfugié syrien mort, retrouvé sur une plage turque début septembre :

« Cette nouvelle est une honte pour le chili. Aujourd’hui, nous avons été surpris quand, sur les rives d’une plage européenne, nous avons vu un enfant d’immigrant mort noyé. Mais ici, au Chili, il se produit la même situation complètement répréhensible et inhumaine. »

Voici un mini reportage des médias locaux :

Sources : Actu LatinoLe Parisien