in

Votre chien est (encore) en train de dormir ? C’est normal !

Crédits : iStock

Tournez la tête jusqu’à voir votre chien. Evidemment, il dort encore ! Ah, la vie de chien… Entre balades, petits festins et d’innombrables siestes, nous avons de quoi les envier un peu. Mais au fait, pourquoi nos chiens dorment-ils autant ? 

Selon l’American Kennel Club, les chiens dorment entre 12 et 14 heures par cycle de 24 heures. Ce sommeil est composé d’environ 50% de réel sommeil, de 30% de temps à somnoler et de 20% de ce temps où ils sont allongés, mais restent actifs. En réalité, le temps de sommeil dont a besoin un chien dépend de plusieurs facteurs :

L’âge du chien

Très logiquement, les chiots et les chiens âgés ont besoin de plus de sommeil que les autres. De la même manière que les bébés, les chiots passent l’essentiel de leur temps à jouer ou à explorer le monde qui les entoure. Une grande dépense d’énergie qui les pousse à dormir environ 18 à 20 heures par cycle de 24 heures, rapporte la National Sleep Foundation. Les chiens âgés se fatiguent plus rapidement et ont donc, eux aussi, besoin de dormis plus que les autres.

La race du chien

Les races de grands chiens ont en général besoin de plus de sommeil que leurs petits congénères. Mais la quantité de sommeil dont un chien a besoin dépend aussi de la manière et le pourquoi de son dressage. Par exemple, les races de chiens élevées pour travailler ou effectuer des tâches sont plus susceptibles de rester éveillés plus longtemps pour maintenir une attention active.

La santé

La santé du chien entre évidemment en compte. De la même manière que l’homme, le chien malade ou en moins grande forme dormira plus longtemps.

Les changements de vie

Les changements de la vie, comme un déménagement ou la perte d’un ami (canin ou humain) affecteront profondément le chien. Pour que les humeurs et l’énergie reviennent à la normale, le chien va alors privilégier le sommeil.

Les chiens dorment plus que nous, mais ils se réveillent aussi plus que nous. Quand l’homme a tendance a dormir en une seule grande fois, le chien va lui dormir à plusieurs reprises sur des laps de temps plus courts au cours du jour et de la nuit. Lorsque nous dormons la nuit, nous passons environ 25% de ce temps en sommeil paradoxal. C’est là que nous rêvons et que nous reprenons de l’énergie. Du côté des chiens, 10% du temps de sommeil est paradoxal, ils ont donc besoin de récupérer ce sommeil réparateur au cours de la journée.

D’une manière générale, les chiens ne sont pas des dormeurs profonds. On les appelle des « dormeurs flexibles », car ils sont capables de s’endormir n’importe où et n’importe quand, mais aussi capables de se réveiller à n’importe quel moment et d’être alertes immédiatement. « Ils finissent alors par avoir encore du sommeil en plus pour rattraper le sommeil paradoxal perdu au cours de leurs différents cycles« .

Quand faut-il s’inquiéter ?

La principale chose à surveiller est un changement dans les habitudes de sommeil de votre chien. S’il a l’habitude d’être actif et que soudainement, il dort de plus en plus ou à l’inverse s’il est habitué à de nombreuses siestes et qu’il devient anormalement actif toute la journée, il est bon d’en parler à un vétérinaire. La dépression canine, le diabète ou encore l’hypothyroïdie sont autant de pathologies liées à un excès de sommeil chez le chien.