Les chevaux ne peuvent pas vomir : pourquoi ?

cheval bailler tirer langue ouvrir bouche vomir
©Virgonira/iStock

Les chevaux ne peuvent pas vomir en raison de leur anatomie et de leur système digestif particulier, conçu de telle manière qu’il empêche le reflux de nourriture de l’estomac vers l’œsophage.

Le cheval, un herbivore monogastrique

Le cheval est un herbivore monogastrique qui ne possède qu’un seul estomac, de très petite taille (entre 15 et 18 litres, représentant seulement 8% du tube digestif). Son intestin grêle, quant à lui, est long et étroit. Ces particularités anatomiques obligent donc l’équidé à s’alimenter en continu tout au long de la journée, en petites quantités.

Contrairement aux ruminants qui possèdent deux organes de digestion des fibres, le cheval ne possède que le gros intestin. Du fait de sa difficulté à valoriser les aliments, ou du moins, à les réduire en fines particules, le cheval mange plus souvent et en plus grande quantité que les ruminants, dotés d’une digestion plus efficace.

L’estomac du cheval se divise en deux parties bien distinctes, séparées par une limite renommée margo plicatus :

  • La muqueuse squameuse/non glandulaire dans la partie haute, dépourvue de glandes sécrétrices de suc gastrique
  • La muqueuse glandulaire dans la partie basse, où se situent les glandes sécrétrices de suc gastrique.
cheval anatomie dessin explicatif illustration intestin
©Blueringmedia/iStock

Pourquoi le cheval ne peut-il pas vomir ?

La principale raison qui fait que les chevaux ne peuvent pas vomir est l’emplacement de leur cardia, valve musculaire qui sépare l’estomac de l’œsophage. Chez le cheval, le cardia est très efficace pour empêcher le contenu de l’estomac de remonter vers l’œsophage. Il se situe assez bas dans l’estomac, près de la sortie, localisation qui le rend difficile à s’ouvrir en sens inverse.

Cela signifie que lorsque la nourriture entre dans l’estomac de l’animal, elle a généralement du mal à remonter dans l’œsophage.

Le cardia, une jonction empêchant tout vomissement

Le cardia, cette jonction gastro-œsophagienne, joue alors chez le cheval un rôle de sphincter. L’organe se ferme ainsi de façon étanche à la fin du repas, interdisant toute possibilité de vomissement.

Ces caractéristiques physiques sont en grande partie une adaptation au mode de vie du cheval en tant qu’herbivore de pâturage. Les chevaux ont ainsi tendance à manger de petites quantités de nourriture tout au long de la journée, ce qui nécessite une digestion continue sans risque de reflux.

Si les chevaux pouvaient vomir, cela compromettrait leur capacité à maintenir un flux constant de nourriture dans leur système digestif.

Attention aux coliques

Notons que l’incapacité du cheval à vomir peut être problématique dans certaines situations médicales, l’équidé ne pouvant alors se débarrasser des substances toxiques ou non digestes. Raisons pour lesquelles la prévention des coliques et autres problèmes digestifs est si importante pour la santé du cheval.

cheval tirer la langue bouche chevaux vomir
©Candice Estep/iStock

Les chevaux vous passionnent ? Découvrez cette seule race de cheval indomptable.