in

Guérir la dépression en activant un souvenir avec de la lumière ?

Crédits : HypnoArt/Pixabay

Selon une nouvelle étude, un signal lumineux dans le cerveau pourrait vaincre la dépression… du moins chez les souris.

Une équipe de chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de l’Institut de recherche scientifique japonais RIKEN a exposé des souris à des situations très stressantes, ce qui les a amenées par la suite à montrer des signes de dépression comme la passivité. Les scientifiques ont réussi à raviver un bon souvenir (pour les mâles, la présence de femelles) grâce à une impulsion lumineuse envoyée dans leur cerveau par une fibre de verre.

Il s’agit en réalité d’une nouvelle méthode d’optogénétique qui consiste à implanter, dans les cellules nerveuses, des gènes qui ont la particularité de s’activer à la lumière. Les chercheurs ont relié par des fibres optiques l’extérieur au gyrus, une aire du cerveau dédiée au stockage des souvenirs récents et dont les neurones avaient reçu une « injection » de gènes photosensibles. Ils ont ensuite provoqué un signal lumineux qui a atteint les neurones : le bon souvenir s’est alors réactivé. Deux autres aires, BLA et NAcc, se sont également activées alors qu’elles n’avaient pas été traitées génétiquement.

MCLAC via Wikicommons CC0
Crédits : MCLAC via Wikicommons CC0

Les bons souvenirs ont donc un impact sur la dépression : réactiver un souvenir positif pourrait bien la guérir. Cette étude a également permis d’identifier les aires impliquées dans ce processus. Mais avant d’essayer cette méthode sur les humains, les chercheurs devront trouver un moyen moins « intrusif » et d’autres types de souvenirs à activer. Alors pourra-t-on peut-être un jour guérir la dépression en activant un souvenir avec de la lumière.

Source : Science et vie.