in

Des chercheurs observent une raie mâcher sa nourriture, une première

Capture vidéo

Généralement réservée aux mammifères, la mastication de la nourriture a été observée par des chercheurs pour la toute première fois chez la raie, qui mâche les insectes avant de les avaler. Une découverte surprenante pour ces chercheurs, pour qui il est désormais probable de trouver la même chose chez d’autres espèces. 

La mastication de la nourriture a toujours été considérée comme une conséquence évolutive qui a stimulé la diversification alimentaire et le rayonnement des mammifères. En effet, outre les mammifères, la plupart des animaux se contentent de déchiqueter ou encore d’étouffer leurs proies avant de les avaler. Mais pour la toute première fois, des chercheurs ont observé un acte de mastication chez une espèce non-mammifère, à savoir la raie.

Ces chercheurs américains publient les résultats de leurs travaux dans la revue Proceedings of the Royal Society B, ainsi qu’une vidéo (à retrouver ci-dessous) dans laquelle on peut voir des raies mâcher des insectes. Pour découvrir ce fait étonnant, les chercheurs ont placé quatre raies de l’espèce Potamotrygon motoro dans un aquarium à fond vitré, puis ils ont pointé une caméra à haute vitesse sur la bouche de ces poissons, pour donner les images disponibles dans la vidéo ci-dessous.

Le processus de « capture » de la nourriture est là différent de ce qui se passe dans la nature, puisque les raies font habituellement tomber des insectes dans l’eau en projetant des jets vers ces proies potentielles. Ici, les insectes ont été directement donnés aux raies par les chercheurs. Les mouvements de la mâchoire de ces raies se sont révélés être presque identiques à ceux de nombreux mammifères tels que les chèvres ou encore les humains. Selon les chercheurs, il est fort probable que d’autres espèces de raies mâchent leurs aliments, des chances plus élevées encore si ces raies ont le même régime alimentaire que l’espèce étudiée ici, le Potamotrygon motoro. 

Source