in

Des chercheurs découvrent un matériau qui peut produire de l’énergie par la photosynthèse

Crédits : Wikimedia

Des chercheurs aux États-Unis pourraient être à l’origine d’un développement majeur dans le domaine des énergies propres. En effet, ils ont réussi à recréer le processus de la photosynthèse à partir d’un matériau naturel, le birnessite.

Être en mesure de réaliser la réplication de la photosynthèse à grande échelle est un rêve qui titille les scientifiques du climat et les défenseurs de l’énergie propre depuis longtemps. Des chercheurs du Département d’ingénierie chimique et biomédicale de l’université d’État de Floride sembleraient pouvoir exaucer ces vœux. En effet, grâce au birnessite, un minéral naturel formé par les précipitations dans les lacs, les océans et les eaux souterraines que l’on trouve dans les déserts et les fonds océaniques, les chercheurs ont pu recréer le processus de la photosynthèse après l’avoir modifié.

Au départ, les chercheurs ont commencé à chercher les propriétés physico-chimiques de l’oxyde de manganèse, l’un des composants du birnessite. Afin d’étudier plus en détail la structure atomique du minéral, ils ont coupé une lamelle du birnessite et ont transformé sa structure atomique. Sous l’effet de l’éclairage, la couche a commencé à s’animer chimiquement en coupant les molécules d’eau en oxygène et en hydrogène, exactement comme le font les plantes lors du processus de la photosynthèse.

La découverte de ce nouveau matériau marque un progrès significatif certain dans le domaine des énergies propres. Néanmoins, cette technologie est encore à ses premiers stades de développement et il faudra encore attendre quelques années avant que les industries prennent le relais.

Source : Science et Vie

Avatar

Rédigé par Alexis Chavetnoir