in

Des chercheurs créent des microchambres cardiaques qui s’animent de pulsations

Crédits : Capture vidéo

Une équipe de chercheurs américains a utilisé des cellules souches humaines qu’elle a cultivé pour finalement parvenir à générer des micro-chambres cardiaques qui se sont animées de pulsations.

Afin de pouvoir être capable à l’avenir de créer des organes fonctionnels en laboratoire pour les greffes, et ainsi ne plus être confronté aux problèmes de réserves de greffons, une équipe de chercheurs de l’Université de San Francisco, aux États Unis, table sur la reproduction in vitro des structures cardiaques à partir de cellules souches.

Ainsi, dans la revue Nature, ces chercheurs ont détaillé comment ils étaient parvenus à générer des microchambres cardiaques à partir de cellules souches pluripotentes humaines. Les chambres représentent les différentes parties qui composent le cœur. Il en existe quatre, deux oreillettes qui constituent les chambres supérieures, et deux ventricules qui sont les chambres inférieures. Ici, les chercheurs sont parvenus à guider les cellules souches humaines afin qu’elles s’organisent et forment des microchambres fonctionnelles, à savoir qu’elles se sont animées de pulsations. Des « micro-cœurs » qui se mettent à battre en quelque sorte.

« Les chambres cardiaques ainsi obtenues sont peut-être minuscules — pas plus large que deux ou trois cheveux —, mais elles détiennent un énorme potentiel pour améliorer la compréhension du développement cardiaque, ou l’évaluation de la toxicité de médicaments », déclare le Dr Francis Collins, directeur du National Institute of Health (NIH). « Comprendre comment le cœur se forme lors du développement des embryons humains est un défi formidable », ajoute-t-il. Recréer des cœurs humains fonctionnels et prêts à la greffe n’est pas encore d’actualité, mais il s’agit là d’une belle avancée en la matière.

Source : nature

Avatar

Rédigé par David Louvet-Rossi