in

Pourquoi les chats retombent-ils toujours sur leurs pattes ?

Crédits : Pixabay

Le phénomène est connu : les chats peuvent faire une chute de plusieurs étages et en ressortir indemnes. Mais est-ce vraiment le cas ?

Grâce à l’action combinée des yeux et de l’oreille interne, associée au mouvement des membres antérieurs et à la mobilité d’une colonne vertébrale où chaque os est assez librement relié à l’autre, cette faculté permet au chat de chuter d’une hauteur d’un ou deux étages sans trop de dégâts, grâce à ce que l’on appelle le réflexe de redressement.

La chute du chat se fait alors en trois phases.  Tout d’abord, la rotation de la tête. Puis des pattes avant, et ensuite le tronc.

Lorsque le chat tombe, l’oreille interne et les yeux informent immédiatement le cerveau de la position de la tête par rapport au sol. Le cerveau réagit en ordonnant alors aux muscles du cou de se tourner pour faire face au sol ; le reste du corps suit ensuite la ligne de la tête en utilisant la queue pour neutraliser la perte d’équilibre initiale, et prendre la position adéquate avant d’arriver au sol ; les pattes avant se retournent alors, puis le tronc. Une fois le sol atteint, les pattes antérieures servent alors de ressorts pour amortir le choc et empêcher la détérioration des organes internes. Mais bien souvent, c’est la tête qui trinque, celle-ci étant à l’extrémité du balancier.

Crédits : Pixabay

Effectivement, interrogé par le journal Le MondePierre Moissonier, professeur à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, explique que ce sont des fractures du crâne ou des contusions au cou qui sont généralement observées par les vétérinaires, suite à des chutes conséquentes. Selon notre vétérinaire, ces blessures se soignent très bien, à condition d’être soignées à temps. Si tel est le cas, ce sont près de 90 % des chats victimes de ces chutes qui seront ainsi guéris.

Sources : Le monde/Wamiz