in

Ce prédateur était l’un des premiers hypercarnivores modernes

Crédits : Musée d'histoire naturelle de San Diego

Il y a environ 42 millions d’années, l’évolution commençait à perfectionner les dents d’animaux ressemblant à des félins pour en faire des armes mortelles capables de déchirer la chair. Un nouvel article décrit l’un de ces premiers hypercarnivores originaires de la côte ouest de l’Amérique du Nord.

Machaeroidinae est un clade de mammifères de l’Éocène comprenant les premiers carnivores à dents de sabre connus. La diversité de cette famille est relativement faible, avec seulement quelques espèces décrites originaires d’Amérique du Nord et d’Asie. Dans le cadre d’une nouvelle étude, une équipe rapporte la découverte d’une nouvelle espèce baptisée Diegoaelurus vanvalkenburghae.

Les chercheurs se sont basés sur un simple morceau de mâchoire inférieure avec quelques dents attachées. Le fossile avait été fouillé dans les années 80 dans un lit rocheux vieux de 42 millions d’années de la Formation de Santiago à San Diego (Californie). Il reposait depuis dans la collection du musée de la ville et n’avait jamais été analysé de manière très approfondie.

Ce nouveau taxon est le plus jeune machaeroidine connu et il fournit la première preuve de la présence de plusieurs lignées de machaeroidine, car il diffère considérablement d’Apataelurus kayi, le seul membre quasi contemporain du groupe.

L’un des premiers mammifères hypercarnivores

L’une des grandes avancées permettant la consommation de viande a été de développer des dents spécialisées pour trancher la chair, ce que nous voyons dans ce spécimen nouvellement décrit. Rien de tel n’existait chez les mammifères auparavant. Quelques ancêtres de mammifères avaient bien de longs crocs, mais Diegoaelurus et ses quelques parents représentent la première véritable approche féline d’un régime entièrement carné, avec des dents de sabre à l’avant et des dents « carnassières » destinées à déchirer la chair à l’arrière.

Plusieurs groupes d’animaux ont développé cette puissante combinaison de crocs indépendamment au cours des millions d’années qui ont suivi. Les machairodontinés, qui forment une sous-famille éteinte de très grands félins apparus il y a environ seize millions d’années et à laquelle appartenait Smilodon fatalis, le félin à dents de sabre le plus célèbre, en sont des exemples.

« Aujourd’hui, il n’est pas rare de pouvoir manger uniquement de la viande. Les tigres sont des hypercarnivores, les ours polaires également parfois. Si vous avez un chat domestique, vous pouvez même avoir un hypercarnivore à la maison ! Mais il y a 42 millions, les mammifères découvraient à peine comment survivre uniquement avec de la viande« , rappelle Ashley Poust, du musée d’histoire naturelle de San Diego. En ce sens, Diegoaelurus vanvalkenburghae se présente comme l’un des premiers vrais carnivores modernes (post ère des dinosaures).

dent de sabre hypercarnivores
La mâchoire analysée. Crédits : Musée d’histoire naturelle de San Diego

À l’époque, la région était très différente. La Californie était en effet tapissée de forêts humides où se côtoyaient de petits rhinocéros, des tapirs précoces et d’étranges oréodontes herbivores ressemblant à des moutons, et des primates et des marsupiaux s’accrochaient à la canopée. Avec ses longues dents tranchantes, Diegoaelurus vanvalkenburghae n’avait probablement qu’à se servir.