in

Des champignons hallucinogènes pour vaincre la dépression

Crédits : PxHere

Des chercheurs britanniques ont déclaré qu’une substance présente dans pas moins de 200 espèces champignons hallucinogènes aurait la capacité d’aider à combattre la dépression. Les résultats de l’étude sont d’ailleurs très prometteurs.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, près de 300 millions de personnes seraient atteintes de dépression dans le monde et il s’agirait également de la première cause d’incapacité. Et s’il était possible de soigner ce trouble mental grâce à des champignons ?

Des chercheurs de l’Imperial College de Londres (Royaume-Uni) ont mené une étude allant dans ce sens dont les résultats ont été publiés dans la revue Scientific Reports le 13 octobre 2017. Selon les scientifiques, pas moins de 200 variétés de champignons hallucinogènes contiendraient de la psilocybine, une substance psychoactive qui aurait la propriété à petite dose de réinitialiser les circuits neuraux cérébraux responsables de l’état de dépression.

Des tests ont été menés sur une vingtaine de patients à qui l’on a inoculé une faible dose de psilocybine. Les chercheurs ont indiqué avoir observé une diminution des symptômes de la dépression chez les membres du groupe qui ont eux-mêmes vu leur état s’améliorer. Après cinq semaines de traitement, le résultat serait en quelque sorte similaire à une remise à zéro du cerveau comme l’a déclaré pour le Guardian le principal directeur de l’étude Robin Carhart-Harris :

« La psilocybine pourrait donner à ces individus le “coup de pied” temporaire dont ils ont besoin pour se sortir de leur état dépressif. Ces résultats appuient l’idée de l’existence d’un effet de “remise à zéro’‘.

Il faudra tout de même attendre encore assez longtemps avant que des antidépresseurs à base de psilocybine arrivent sur le marché. En effet, les tests ont été menés sur un nombre très réduit de patients, mais les chercheurs ont déjà émis le souhait de pratiquer une étude similaire à plus large échelle dans le courant de l’année 2018.

Sources : The GuardianSlate