in ,

Cette start-up produit de la viande… avec de l’air !

Crédits : iStock

Une start-up américaine vient de faire parler d’elle avec une innovation plutôt étonnante ! En effet, il est question de fabriquer de la viande à base d’air. Aussi curieux que cela puisse paraître, il pourrait bien s’agir d’une alternative intéressante aux produits carnés actuels.

Une poudre de fausse viande

Produire de la viande à partir de “rien” ou presque, il fallait y penser ! Cette idée émane de la start-up californienne Air Protein, comme l’explique CNET dans un article du 12 novembre 2019. L’objectif était d’obtenir une viande artificielle afin de répondre à la problématique liée à l’augmentation de la consommation de viande à travers le monde.

À l’origine, le produit élaboré par Air Protein ressemble à une sorte de poudre. Et pourtant, celle-ci est composée d’éléments que l’on retrouve dans l’air, dont le CO2, l’oxygène et l’azote. La dite poudre est obtenue via le mélange des éléments cités avec de l’eau et des nutriments. D’après la start-up, cette viande artificielle contient aussi des acides aminés essentiels, dont la phénylalanine, la valine, l’isoleucine ou encore la lysine.

fausse viande air protein
Crédits : Air Protein

Il faut également savoir que Air Protein a décidé d’inclure de la vitamine B12 dans son produit. Or, cette dernière habituellement présente dans les produits issus d’animaux manque souvent aux végétariens. Ainsi, cette fausse viande conviendrait finalement à n’importe quel régime.

Un prochain lancement ?

À la tête de Air Protein, Lisa Dyson a expliqué d’où lui était venue l’idée de lancer cette entreprise. En réalité, lorsque l’intéressée a compris que les organismes unicellulaires étaient capables de transformer le CO2 en nutriments, elle s’est dit que les humains pouvaient également le faire. Lisa Dyson pense notamment que sa solution pourrait être reproduite dans l’espace grâce au cycle du carbone (voir schéma ci-dessous).

cycle carbone espace
Crédits : Air Protein

Évidemment, ce nouvel aliment est assez difficile à cerner, surtout en termes de santé sur le long terme. Néanmoins, coté environnement, il semble y avoir peu de doutes : les effets devraient être positifs. Quoi qu’il en soit, Air Protein devra attendre l’aval de la Food and Drug Administration (FDA) avant d’entamer une quelconque commercialisation de son produit.

Rappelons qu’avant cette viande en poudre à base d’air, certains laboratoires et autres start-ups avaient planché sur d’autres alternatives. Citons par exemple le steak de viande végétale imprimé en 3D, mais également les faux steaks de viande d’Impossible Foods commercialisés depuis quelques mois dans les supermarchés outre-Atlantique !

Articles liés :

Un premier steak de bœuf cultivé en laboratoire vient d’être produit

De la viande cultivée dans l’espace pour la première fois

Chine : ce steak bouge tout seul dans l’assiette !