in

Cette société russe de cryogénisation conserve déjà plus de 50 personnes

Crédits : Wikimedia Commons

Devant les progrès et avancées réalisés en matière de science et de médecine, de plus en plus de personnes décident de miser sur l’avenir en optant pour la cryogénisation pour leur survie. En Russie, une société spécialisée « conserve » déjà plus de 50 personnes.

La cryogénisation (ou cryonie) est un procédé de conservation de tout ou d’une partie d’un être vivant dans de l’azote liquide à des températures extrêmement basses de −196 °C dans l’espoir de pouvoir les ressusciter ultérieurement. Il y a quelques jours, nous vous parlions de cette adolescente britannique qui avait obtenu de la justice le droit d’être cryogénisée juste avant son décès avec l’espoir qu’à l’avenir, la médecine puisse la ressusciter et la soigner.

À ce jour, seules trois sociétés dans le monde proposent la cryogénisation : deux Américaines Alcor et Cryonics Institute et une Russe Kriorus. Cette dernière « conserve » déjà 51 personnes dont 38 Russes et son tarif est évolutif « à partir de 26 000 euros ». La société se prépare déjà à accueillir environ 200 autres personnes venant du monde entier qui ont signé un contrat de cryogénisation avec elle. La première effectuée par Kriorus remonte déjà à l’an 2003. En France, bien qu’il soit possible d’organiser ses propres funérailles, la cryogénisation est interdite. Toutefois, de nombreux Français sont déjà « inscrits » pour ce procédé dans les sociétés américaines, nous apprend l’Express.

Le principal bémol quant à la cryogénisation reste que jusqu’alors, il n’existe aucune garantie de succès de la procédure. C’est d’ailleurs précisé sur chacun des sites web de sociétés précédemment mentionnées. En effet, personne n’a encore été « ressuscité » jusque-là. À ce jour, on compte au total 344 personnes qui sont cryogénisées, ce qui est relativement peu compte tenu du fait que le procédé existe depuis les années 1960. On en compte 51 chez le Russe Kriorus, 145 chez Cryonics Institute et 148 chez Alcor.