in

Cette société propose de visiter l’épave du Titanic dès l’été 2019 !

Crédits : NOAA/Institute for Exploration/University of Rhode Island (NOAA/IFE/URI)

Si certains rêvent d’aller dans l’espace, de se perdre dans la forêt tropicale ou d’explorer les pôles, d’autres se dirigent plutôt vers les profondeurs marines. Une société désirant financer des expéditions scientifiques a proposé au public de visiter l’épave du Titanic. Les premières expéditions auront lieu dans quelques mois.

Un naufrage qui déchaîne toujours les passions

Découverte en 1985 au large des côtes de Terre-Neuve (Canada) à quelque 3 800 mètres de fond, l’épave du RMS Titanic – ayant fait naufrage en 1912 – suscite toujours l’intérêt. L’enthousiasme autour du navire n’est d’ailleurs pas près de disparaître, surtout qu’en 2010, des chercheurs ont mis en évidence l’existence d’une bactérie nommée Halomonas titanicae, dévorant l’épave. Cette bactérie résistant à la pression des profondeurs et à l’obscurité pourrait venir à bout des restes du bateau d’ici à 2030 !

Il existe bien l’expérience de réalité virtuelle Titanic VR pour sauvegarder la mémoire, mais cela est-il réellement suffisant ? Évoquons également l’annonce en 2014 de la construction d’une réplique grandeur nature du célèbre paquebot en Chine. Cependant, aucune croisière n’est prévue, car le navire devrait faire partie d’un grand parc de loisirs.

Crédits : Wikimedia Commons

Visiter l’épave du Titanic “en vrai” !

La Science s’intéresse de près au Titanic depuis la localisation de l’épave, alors que la découverte de la bactérie citée plus haut est source de préoccupations. En revanche, le financement des expéditions n’est pas toujours facile. Ainsi, la société OceanGate a récemment eu une idée qui pourrait plaire au nostalgiques : emmener des volontaires visiter l’épave du Titanic directement dans les profondeurs de l’Atlantique, comme le montre la page officielle du projet.

Selon le quotidien britannique Evening Standard, il est question de six expéditions prévues entre juin et août 2019. Il faudra débourser pas moins de 92 000 euros, soit le prix du billet première classe – compte tenu de l’inflation – à l’époque où le Titanic était en service. Par ailleurs, OceanGate a indiqué que personne n’était retourné visiter l’épave depuis maintenant 13 années. Les expéditions, dont les plongées seront d’une durée de 10 à 12 heures, seront assurées par un sous-marin en fibre de carbone et titane.

Source

Articles liés :

D’où venait l’iceberg à l’origine du naufrage du Titanic ?

Titanic : le traitement réservé aux dépouilles des passagers pauvres révélé par des télégrammes oubliés

Revivez le naufrage du célèbre Titanic en temps réel