in

Cette planète bleue située à 63 années-lumière vous propose de vivre un enfer

Crédits : ESA

Elle est belle, elle est bleue, se situe à 63 années-lumière de la Terre et orbite autour d’une étoile un peu plus petite et un peu moins chaude que notre Soleil. Seul problème, des vents d’altitude soufflent à plus de 1.000 km/h sur cette planète peu propice à la vie.

Les astronomes l’ont baptisé du joli nom d’HD 189733b. Sur cette planète, le climat n’est pas semblable à celui de la Terre. Découverte il y a déjà quelques années dans la constellation du Petit Renard, HD 189 733 b revient aujourd’hui sur le devant de la scène ; les astronomes sont parvenus à mesurer ses caractéristiques atmosphériques avec une précision inégalée.

Sur cette exoplanète, il règne des conditions peu propices à l’apparition de la vie : une température de plus de 3000 °C et des vents d’altitude soufflant à plus de 1.000 km/h. Ces chiffres proviennent d’observations faites sur des raies spectrales de sodium, un élément contenu dans l’atmosphère de l’exoplanète et mesuré par le spectromètre HARPS, un instrument installé sur un télescope de l’Observatoire européen austral (ESO), au Chili.

Sa couleur azur ne serait donc pas due à la présence d’eau, mais à la présence de grains de silicate (semblable au verre) dans l’atmosphère. Les astronomes soupçonnaient déjà leur existence grâce à des mesures effectuées lors du transit de la planète devant son étoile. Ces particules diffusent fortement les longueurs d’ondes bleues.

La planète ressemble donc à la Terre du point de vue de sa couleur, mais elle est toutefois hostile à toute forme de vie et on ne vous souhaite pas d’y mettre les pieds.

Source : Astronomy & Astrophysics, S&A

– Illustration artistique : ESA