in

Cette nouvelle planète célèbre le Nouvel An tous les cinq jours

planète jupiter chaud TOI-778 b
Illustration d'une planète "Jupiter chaud" en orbite autour de son étoile. Crédit : Nazarii Neshcherenskyi

Une équipe d’astronomes annonce avoir identifié une nouvelle planète trois fois plus grande que Jupiter à environ 530 années-lumière de la Terre. Ce monde, nommé TOI-778 b, complète un tour de son étoile naine en moins de cinq jours seulement. Les détails de l’étude ont été publiés sur le site de préimpression ArXiv.

Cette nouvelle planète, baptisée TOI-778 b, est un exemple de « Jupiter chaud », un monde similaire à la plus grande planète de notre système solaire, mais située très près de son étoile. Cette proximité donne lieu à trois caractéristiques principales. D’une part, ces mondes sont « verrouillés » par les marées, ce qui signifie qu’ils ne montrent qu’une seule face à leur étoile, comme la Lune avec la Terre. D’autre part, les températures de surface du côté « jour » sont naturellement très élevées, parfois suffisamment chaudes pour vaporiser le fer. Enfin, la rotation de ces planètes est inférieure à dix jours terrestres.

Une année de 4,6 jours terrestres

Ce Jupiter chaud particulier orbite autour de son étoile à environ neuf millions de kilomètres de distance. À titre de comparaison, Mercure, qui est la planète la plus proche du Soleil dans notre système, évolue en moyenne à 46 millions de kilomètres de notre étoile.

TOI-778 b, repéré par le satellite Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS) de la NASA, présente un rayon de 1,4 fois celui de Jupiter. Elle est également 2,8 fois plus massive et complète une rotation autour de son étoile en 4,6 jours seulement. Toutes ces conditions impliquent une température de surface estimée à environ 1227°C.

Son étoile, nommée TOI-778, est environ 71 % plus grande et 40 % plus massive que le Soleil. Elle est en revanche beaucoup plus jeune et s’est formée il y a seulement 1,95 milliard d’années (contre 4,6 milliards d’années pour le Soleil).

planète jupiter chaud TOI-778 b
Illustration d’une planète géante gazeuse (en bas à droite) en orbite proche de son étoile hôte (à gauche). Crédits : NASA/CXC/M.Weiss

Les astronomes de l’Université du sud du Queensland (Australie) ont repéré ce nouveau Jupiter chaud en repérant une baisse de la puissance lumineuse de TOI-778 provoquée par le transit de la planète devant son étoile mère de notre point de vue. Sa nature planétaire a ensuite été confirmée par des enquêtes de suivi par des télescopes au sol.

Les chercheurs ont également découvert que l’orbite de TOI-778 b était proche de l’alignement avec l’équateur stellaire de son étoile naine. Cela signifie que la planète a probablement migré lentement à travers le disque de son étoile pour trouver sa place, plutôt que d’atteindre cette position via un processus chaotique.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.